Dîners clandestins: Pierre-Jean Chalençon nie en bloc et se dit victime d’un “guet-apens” – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Sur le plateau de C8 ce lundi, Pierre-Jean Chalençon a nié avoir organisé des soirées clandestines à Paris en pleine pandémie, et a dit se sentir victime d'”un guet-apens”.

Le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, présenté par M6 comme l’organisateur de dîners clandestins à Paris, a nié en bloc l’organisation de tels événements hauts-de-gamme dans la capitale ce lundi, dans l’émission TPMP de Cyril Hanouna sur C8.

“Je n’ai jamais organisé aucune soirée clandestine, surtout pas avec des ministres” ni “avec quelques politiques qu’ils soient”, a déclaré Pierre-Jean Chalençon au cours d’un entretien téléphonique diffusé à l’antenne. “J’ai l’impression qu’on essaye de me faire porter le bouc émissaire (sic) ou qu’on essaie d’utiliser mon nom et mon image pour faire tomber le gouvernement”.

“Je n’ai pas de cuisine depuis quatre mois”

“Je n’ai pas de cuisine depuis quatre mois, je ne vois pas comment j’aurais pu faire des soirées”, a-t-il poursuivi, jugeant la situation d'”abracabrantesque”.

Le collectionneur s’est dit “très triste de la façon” dont il a été “traité”: pour lui, “c’est une sorte de guet-apens, de coup monté”. “Quant à cette soirée de jeudi, nous étions quelques personnes, il y avait neuf personnes”, a-t-il ajouté.

Le procureur de Paris Rémy Heitz a ouvert dimanche une enquête pénale après un reportage de M6 sur ces dîners haut de gamme – interdits en période de pandémie – durant lequel une source anonyme assurait à la chaîne que des ministres participaient à ce genre de repas. Par les deux phrases du communiqué de son avocat à l’AFP, Pierre-Jean Chalençon – déjà identifié par des médias et des internautes comme cette source – reconnaît finalement être cette personne ayant parlé en voix off déguisée à M6.

La chaîne privée avait notamment diffusé vendredi soir un reportage en caméra cachée dans un lieu présenté comme “un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers”, où les participants et les serveurs ne portent pas de masques et ne respectent pas les gestes barrières, malgré l’épidémie liée au Covid-19.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: