Dîners clandestins à Paris : Des journalistes de M6 confirment la présence « d’au moins un membre du gouvernement » – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Pierre-Jean Chalençon accuse M6 de propager des calomnies, ce que les journalistes réfutent. — DIDIER AUDEBERT/LMS/SIPA

Un membre du gouvernement invité à un dîner clandestin ? Alors qu’un organisateur de l’un de ces événements s’est rétracté après avoir affirmé anonymement que des ministres y participaient, la société des journalistes (SDJ) des JT de la chaîne M6 confirme ce mardi dans un communiqué « la présence d’au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners ».

« Depuis la diffusion de notre reportage sur les dîners clandestin, Pierre-Jean Chalençon se répand dans les médias et sur les réseaux sociaux. Il accuse notre rédaction et nos JT de propager des calomnies. Nous, SDJ des JT de M6, réfutons ces propos et tenons à y répondre. Comme c’est toujours le cas, le travail de nos journalistes a été effectué avec rigueur et dans le parfait respect des règles déontologiques », peut-on lire dans le communiqué de la SDJ qui représente 68 journalistes de la rédaction. « D’autres sources nous ont confirmé en off la présence d’au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners », écrivent-ils, indiquant qu’ils poursuivent « leurs investigations à ce sujet ».

« Humour »

La chaîne privée a diffusé vendredi soir un reportage en caméra cachée dans un lieu présenté comme « un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers », où les participants et les serveurs ne portent pas de masques et ne respectent pas les gestes barrières. L’un des organisateurs interviewés par M6, et présenté comme « collectionneur », affirmait en voix off déguisée : « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres. »

Au vu des images de M6 et de leurs précédentes publications sur les réseaux, cet homme a été identifié par plusieurs médias et internautes comme Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du « Palais Vivienne », situé dans le centre de Paris. A travers un communiqué de son avocat adressé à l’AFP dimanche soir, celui-ci a implicitement reconnu être cette source. Mais il a plaidé qu’il faisait seulement de « l’humour » et maniait « le sens de l’absurde », quand il avait assuré que des ministres participaient à de tels repas. Les journalistes de M6 réaffirment, « contrairement à ce qu’il dit » que l’entrée à cette soirée était bien payante et qu’elle a rassemblé une quarantaine de personnes.

Le procureur de la République, Rémy Heitz, a annoncé dimanche en fin de journée avoir saisi « la Brigade de répression de la délinquance à la personne [BRDP] de la police judiciaire parisienne d’une enquête des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé », afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants ».

1,3K partages

Leave a Reply

%d bloggers like this: