Devenu indépendant, Honor pourrait vendre plus de smartphones que Huawei en 2021

Spread the love
  • Yum

Aujourd’hui, de nombreux constructeurs chinois adoptent une stratégie qui consiste à proposer plusieurs marques (avec une relative indépendance) sur le marché des smartphones. Et Huawei n’a pas fait figure d’exception.

Alors que le constructeur se focalisait sur le segment haut de gamme avec les appareils de marque « Huawei », il proposait également les modèles Honor, plus axés sur le milieu de gamme, et ciblant un public plus jeune. Grâce à cette stratégie, Huawei aurait d’ailleurs pu devenir le numéro un mondial en détrônant Samsung.

Mais en 2019, les sanctions américaines ont tout changé. Huawei a commencé à être en difficulté sur les marchés occidentaux puisqu’il ne pouvait plus préinstaller les services de Google (comme le Play Store pour télécharger les apps) sur ses appareils. Et cette année, Washington a décidé de serre la vis.

De nouvelles sanctions ciblent la chaîne d’approvisionnement de Huawei. Désormais, les fournisseurs qui utilisent des technologies ou des équipements américains doivent obtenir un permis pour continuer à faire du commerce avec le constructeur.

Honor est devenu un constructeur totalement indépendant de Huawei

Face à cette situation, Huawei a décidé de se séparer de sa marque Honor, et de se focaliser sur les appareils premium. En tout cas, en n’ayant plus de liens avec Huawei, Honor devrait pouvoir se libérer des restrictions dues aux sanctions américaines. Cela permettrait à Honor d’évoluer. Et visiblement, il serait même possible qu’Honor, libéré de ces sanctions, soit en mesure de vendre plus d’appareils que Huawei, dès 2021.

Des prévisions très optimistes pour Honor

Pour le moment, Honor n’a pas encore vraiment évoqué ses plans pour l’année prochaine. Cependant, un article publié par le média asiatique Nikkei suggère que cette nouvelle entité totalement indépendante de Huawei compte démarrer sur les chapeaux de roue.

D’après cet article, Honor aurait l’intention d’expédier un total de 100 millions de smartphones en 2021, ce qui représenterait une hausse de 40 % de la production. Huawei, de son côté, ne compterait en expédier que 60 millions. Par ailleurs, Honor aurait déjà discuté de ces projets avec les fournisseurs.

Honor discuterait déjà avec Qualcomm et Mediatek pour obtenir des puces pour ses smartphones

En tout cas, Honor ne devrait plus avoir les mêmes difficultés que Huawei pour s’approvisionner en puces pour les smartphones. D’après Nikkei, le patron de Qualcomm (la société qui propose les puces Snapdragon) a indiqué que les conversations préliminaires avec Honor ont déjà commencé.

Et Mediatek, un autre fournisseur de puces pour les smartphones, serait en train d’évaluer la situation, sur un plan juridique, afin de s’assurer qu’il pourra fournir des composants à Honor, sans enfreindre les règles imposées par Washington.

Leave a Reply

%d bloggers like this: