Une vidéo a été publiée par l’armée américaine, elle serait la preuve de la responsabilité de l’Iran dans l’attaque de deux pétroliers en mer d’Oman, jeudi 13 juin. Sur les images, on y verrait, selon elle, des militaires iraniens retirer une mine ventouse qui n’avait pas explosé sur l’un des deux navires. Des accusations formellement démenties par Téhéran à l’ONU, qui redoute un conflit.

Hier, vers 6 heures du matin, deux pétroliers sont attaqués dans le golfe d’Oman, entre les Émirats arabes unis et l’Iran. Trois explosions ont lieu sur ce tanker norvégien et des tirs, cette fois, sur l’autre navire japonais. Les membres d’équipage sont indemnes, ils ont été sauvés à temps. En mai, quatre navires avaient déjà été sabotés dans le golfe d’Oman. Un cinquième de la demande mondiale de pétrole transite par le détroit d’Ormuz, ce qui fait du passage un espace géostratégique à forts enjeux.

Le JT

Les autres sujets du JT