“Des voyeurs” : les auteurs des vidéos du féminicide à Metz-Borny poursuivis par la justice – Lorraine Actu

Spread the love
  • Yum
Sur la vidéo de la scène, on voit une voiture de police arriver alors que le drame vient de se produire.
Sur la vidéo de la scène, on voit une voiture de police arriver alors que le drame vient de se produire. (©DR)

En début d’après-midi jeudi 3 juin, un homme a tenté d’abattre sa conjointe, avec qui il était en procédure de divorce. En plein boulevard d’Alsace, au quartier Borny de Metz (Moselle), il l’a frappé avant de lui tirer dessus à deux reprises, quasiment à bout portant.

Les forces de l’ordre sont intervenues quelque secondes après que l’homme est retourné l’arme contre lui pour se tirer dans la tête.

À lire aussi

Des vidéos sur Snapchat et Twitter

Une scène d’une extrême violence relayée sur les réseaux sociaux, d’abord Snapchat puis Twitter. Sur les lieux du drame, une habitante du quartier avait même confié à Lorraine Actu « j’ai entendu les sirènes et une amie m’a envoyé des snaps alors je suis allée voir ».

En effet, plusieurs vidéos ont été relayées dont une ayant fait le tour de la plateforme Twitter jusqu’à son retrait du site ce vendredi 4 juin.

Pour le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri, les personnes derrière ces prises de vues « sont des voyeurs qui ont réalisé des clichés et des vidéos d’une scène d’une violence insoutenable ».

À lire aussi

Des poursuites contre les auteurs des vidéos

Il a alors affirmé qu’il allait saisir « le service cyber-technique de la gendarmerie pour identifier les auteurs et engager des poursuites » pour ces infractions délictuelles.

En revanche, le procureur a souligné le courage de « trois personnes qui ont tenté de porter secours à la victime et contre lesquelles le tireur a pointé son arme ».

Leave a Reply

%d bloggers like this: