Des “vacances apprenantes” pour un million d’élèves, Jean-Michel Blanquer détaille le dispositif – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Parmi les dispositifs, des “écoles ouvertes”, avec du renforcement scolaire le matin, des activités l’après-midi.

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer,a détaillé samedi 6 juin les modalités du dispositif “vacances apprenantes” qui permettra à un million d’enfants d’avoir des vacances plus studieuses cet été, pour rattraper une partie du retard accumulé pendant la période de confinement.

Parmi les dispositifs, il y aura des “écoles ouvertes”, avec du renforcement scolaire le matin, des activités l’après-midi. 400 000 élèves en bénéficieront contre 70 000 aujourd’hui. Il y aura également les écoles ouvertes buissonnières, pour 50 000 jeunes qui pourront quitter leur établissement pour une école à la mer ou à la campagne. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, insiste sur l’importance d’un “rattrapage scolaire”.

On développe des modules de soutien scolaire gratuits, notamment la dernière semaine d’août pour les élèves puissent se roder avant la rentrée scolaire et rattraper éventuellement des choses.Jean-Michel Blanquerà franceinfo

Pour ce rattrapage pédagogique, le ministère de l’Éducation nationale compte sur la mobilisation de 25 000 personnels, soit cinq fois plus qu’aujourd’hui. “D’autre part, nous développons aussi des contenus éducatifs dans les colonies de vacances ou dans les dispositifs écoles ouvertes, pour que les enfants aient par exemple des apprentissages en français, en mathématiques mais aussi en langues”

L’État va également financer 300 000 places en centres de loisirs et 250 000 places en colonies de vacances, les familles les plus modestes seront prioritaires. D’après Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, le gouvement a fixé un “objectif très ambitieux, c’est que 200 000 enfants viennent des quartiers prioritaires ‘politique de la ville’ parce que dans ces quartiers le confinement a été particulièrement difficile. Dans ces quartiers parfois le soutien, la continuité éducative comme on l’appelle, est compliquée.

Par ailleurs, 250 000 familles de travailleurs en “première ligne” recevront 300 euros en chèques vacances. Une plateforme ouvrira vendredi prochain sur le site du ministère afin de permettre aux familles de voir ce qui est proposé près de chez elles et aux communes d’inscrire des groupes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *