C’est un nouveau dossier chinois qui vient de voir le jour (si jamais Tim Cook s’ennuyait pendant son séjour). Des identifiants Apple auraient été volés dans des circonstances peu claires, via Alipay et WeChat Pay, deux des plus importantes apps de paiement mobile. Le problème aurait soulevé ces derniers jours par de nombreux clients découvrant des transferts non autorisés pouvant aller jusqu’à 290 dollars environ.

Pour l’instant, une enquête serait en cours mais aucune solution n’aurait été valablement proposée (en dehors de rabaisser les plafonds). Cette attaque met en évidence des problèmes de sécurité propres au gigantesque marché chinois des paiements mobiles, et non des problèmes internes à l’écosystèmeApple. D’autant que sur le marché Chinois, les « escroqueries via les smartphones et les violations de données à caractère personnel sont plus courantes que dans d’autres pays ».

Cette semaine, en a déjà fait l’expérience notamment du côté de la fraude sur la réparation des iPhone, mis en place par des réseaux de bandes organisées de vol/recel d’iPhone afin d’en récupérer les pièces.

Image Reuters

Source 1 et 2