Apple envisage d’exploiter des électroaimants pour assurer une meilleure protection à ses futurs iPhone et iPad.

Dans un nouveau brevet, Apple explique comment tirer parti des électroaimants pour assurer une meilleure protection des futurs appareils iOS, y compris les corrections éventuelles concernant les problèmes d’alignement des coques lors des chutes accidentelles de l’iPhone et de l’iPad.

Le brevet décrit un « réseau magnétique stabilisé dynamiquement » et explique comment des électroaimants pourraient être utilisés avec des aimants pour améliorer le fonctionnement de la connexion magnétique entre des objets. Pour la plupart, il s’agit d’accessoires tels que la Smart Cover pour iPad, mais si le projet aboutit à des résultats positifs, rien n’empêchera Apple d’étendre le projet à d’autres appareils.

Le plus souvent, les aimants utilisés à ces fins sont permanents, de taille, de force et de forme fixes. Les électro-aimants, toutefois, étant temporaires, pourraient être utilisés pour augmenter l’intensité de la connexion magnétique pendant un bref instant, par exemple si un iPad devait détecter que la coque se détache après une chute accidentelle. Un capteur spécial gérera l’alimentation des électroaimants. Le même concept pourrait également être appliqué à toutes les « pinces magnétiques » de différentes tailles positionnées sur le bord des appareils, ce qui est utile lorsque vous devez connecter des périphériques ou des accessoires.

Un exemple intéressant est un appareil Apple avec une coque magnétique. En cas de chute, le même appareil détecte le danger et actionne les électroaimants en se déplaçant du centre du capot dans le sens opposé du bord qui touche le sol. Ce mouvement permettra de créer un espace plus grand entre le périphérique iOS et le bord de la couverture qui va entrer en collision avec le sol, en le protégeant de tout dommage pouvant survenir lors de l’impact.

Un autre exemple significatif concerne l’utilisation d’électroaimants pour fournir une rétroaction tactile à l’utilisateur. Nous prenons un clavier situé sur le dessus de l’écran. Après utilisation, un type spécifique de pression suffit, voire un code de sécurité spécial, pour garantir que les électroaimants repoussent l’accessoire, permettant ainsi à l’utilisateur de le détacher en toute sécurité.

Comme vous pouvez le constater, les idées d’Apple ne manquent pas et de nombreux brevets sont régulièrement enregistrés. Malgré cela, même si Apple continue de faire de nouveaux tests intéressants, il n’est pas certain que ces brevets soient considérés comme une solution valable. Très souvent, on voit apparaître de nouveaux documents qui apportent des idées novatrices, mais qui ne seront peut-être pas exploités à court terme. D’autres fois, cependant, l’union de deux brevets ou plus pourrait conduire à une solution innovante unique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *