Des benchmarks de l’iPad Air 4 et de sa puce A14 Bionic font surface – clubic.com

Spread the love
  • Yum

Mais l’annonce d’Apple est particulièrement surprenante puisqu’en mars dernier, la société levait le voile sur ses deux nouveaux modèles d’iPad Pro en 11 et 12,9 pouces. Ces deux iPad sont animés par la puce A12Z. Six mois plus tard, la firme de Cupertino aurait donc décidé de rendre son modèle de milieu de gamme plus performant.

Du côté du CPU, l’iPad Air 4 se révèle effectivement plus véloce que l’iPad Pro 2020, du moins en mode simple cœur (1 583 contre 1 119 pour l’iPad Pro 2020). Il y a toutefois une petite subtilité en mode multi-cœur : l’iPad Air dispose de six cœurs, contre huit pour l’iPad Pro 2020. Ce dernier afficherait alors des performances 10% supérieures à l’iPad Air 4.

Cependant, concernant la parte graphique, le score de 12 571 de la puce A14 éclipse celui de la puce A12Z, à 11 665.

On pourrait donc se demander s’il est judicieux d’investir dans un iPad Pro 2020 – et notamment le 11 pouces – par rapport à l’iPad Air 4 et sa dalle de 10,9 pouces.

Mentionnons simplement que l’iPad Pro est disponible avec 128 Go de stockage de base, contre 64 Go pour l’iPad Air 4. En plus du capteur LiDAR pour la réalité augmentée, on retrouve également un ultra grand-angle, contre un simple capteur grand-angle sur l’iPad Air. Outre la présence de Face ID, l’écran de l’iPad Pro 2020 est aussi plus brillant (600 nits contre 500 nits) et dispose de la technologie ProMotion pour un taux de rafraîchissement plus élevé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *