Depuis 2020, Niantic a banni (de manière permanente) plus d’un million de joueurs

Spread the love
  • Yum

A l’instar d’Activision qui fait la chasse aux tricheurs dans Call of Duty, le groupe Niantic prend lui aussi le soin d’éradiquer de ses serveurs les joueurs qui prendraient un peu trop de liberté avec les règles de ses différents jeux. En effet, contrairement à ses habitudes, Niantic a tenu à prendre la parole, via son blog officiel, pour expliquer la situation en interne en ce qui concerne les mesures “anti-cheat“.

Des millions de tricheurs (aussi) sur les jeux Niantic

Niantic explique : “Nous ne parlons pas beaucoup de nos efforts de lutte contre la triche, en partie parce que nous ne voulons pas fournir aux tricheurs des informations qui pourraient les aider à mieux comprendre nos mécanismes de détection.” Soucieux de préserver l’intégrité de ses jeux, Niantic se livre malgré tout à une véritable traque des tricheurs. Depuis le début de l’année 2020, Niantic a averti plus de 5 millions de joueurs.

Pokemon GO Fest 2020

© Niantic

Evidemment, il ne s’agit pas seulement de Pokémon GO ici, puisque des tricheurs ont également été repérés sur Ingress ou encore sur le jeu Harry Potter: Wizards Unite. Le développeur explique que plus de 20% des avertissements se sont transformés en ban permanent. En d’autres termes, plus d’un million de joueurs ont été bannis définitivement des serveurs de Niantic.

Par ailleurs, plus de 90 % des utilisateurs qui ont reçu leur premier avertissement ont cessé de tricher par la suite. “C’est très encourageant pour nous, car nous continuons à trouver le bon équilibre entre la punition des tricheurs occasionnels et celle des tricheurs les plus flagrants” explique Niantic.

Rappelons que l’année 2020 fut relativement compliquée pour Niantic, dont les jeux sont basés sur la géolocalisation et les déplacements. Le studio a donc du mettre au point diverses fonctionnalités permettant à ses fidèles de continuer à jouer à leurs jeux favoris, tout en restant chez eux, à cause des mesures de confinement et/ou de la pandémie actuelle qui n’invite pas aux rassemblements.

Leave a Reply

%d bloggers like this: