De nombreux défilés sont une nouvelle fois prévus pour le 1er mai avec des points de départ et des itinéraires différents.

La CGT, FO, la FSU, Solidaires, l’Unef et l’UNL ont appelé à un défilé afin d’“amplifier les batailles pour que les urgences sociales et climatiques soient enfin prises en compte par le gouvernement et le patronat”. Les sympathisants sont appelés à se rassembler à Montparnasse à 13h pour un départ qui devrait avoir lieu vers 14h30. Ils défileront jusqu’à la place d’Italie.

Plusieurs évènements Facebook se réclamant des Gilets jaunes et rassemblant quelque 15.000 “intéressés” ce mardi appellent à se rassembler eux aussi dans le secteur de Montparnasse dès 10h et pourraient donc rejoindre ce cortège.

Voir: Manifestation du 1er Mai – la liste des stations de métro fermées à Paris

Le Rassemblement national a décidé de ne pas manifester ce mercredi 1er mai, rompant avec la tradition du FN. Jean-Marie Le Pen a cependant à nouveau appelé ses fidèles à venir fleurir la statue de Jeanne d’Arc, place des Pyramides à 11h30, mais aucun défilé n’est prévu.

La grande interrogation concerne les manifestations de Gilets jaunes non déclarées ou appelant à des rassemblements dans des zones interdites. Ils sont ainsi près de 3.000 “participants” et 12.000 “intéressés” à vouloir défiler sur les Champs-Elysées dès 9h. Certains proposent également de fêter “l’anniversaire de Benalla” un an après les violences de la place de la Contrescarpe en se rassemblant dans le 5e arrondissement à 19h.

Plusieurs appels ont également été lancés pour des manifestations à Paris sans précision de lieu, laissant craindre des rassemblements sauvages et/ou violents. Des appels à un 1er Mai “noir et jaune” (en référence aux couleurs des gilets mais aussi ides black blocs) ont été lancés sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

1er Mai: les syndicats veulent se faire entendre entre “gilets jaunes” et casseurs