Déconfinement : Macron s’exprimera “au plus tard le 5 mai” – LCI

Spread the love
  • Yum

Le 31 mars dernier, Emmanuel Macron avait promis de revenir rapidement devant les Français pour leur soumettre le plan de déconfinement du gouvernement. Il le fera “au plus tard le 5 mai”, a indiqué ce lundi à LCI l’entourage du président de la République, alors que ce dernier était ce matin en déplacement dans une école de Seine-et-Marne en compagnie du ministre de l’Education nationale.

Quand, jeudi dernier, le Premier ministre a annoncé la fin de l’attestation de déplacement en journée à partir du lundi 3 mai, le chef de l’Etat devrait plutôt détailler aux Français les conditions de réouverture des terrasses, des lieux de cultures et de certains commerces ne vendant pas des produits de première nécessité à partir de la mi-mai. Il devrait donner des précisions sur les types de lieux et commerces autorisés à rouvrir, dans quelles conditions, et avec quelles jauges. 

Il pourrait également être en mesure de donner des dates plus précises, et d’indiquer quelles seront les différentes phases de déconfinement ainsi que leurs durées, le Président ayant lui même évoqué plusieurs étapes menant jusqu’au mois de juin. Ainsi, il est plutôt prévu de rouvrir d’abord les terrasses, avant d’envisager quelques semaines plus tard de rouvrir des salles de restaurant en intérieur. Les jauges devraient également évoluer au fil du temps. Par exemple, la réouverture d’une salle de cinémas pourrait se faire à faible capacité dans un premier temps, avant d’évoluer au fil des semaines.  

“Il y aura des règles nationales mais la territorialisation reste une option sur la table concernant les jauges de certains lieux”, a indiqué un membre de son entourage à LCI, confirmant que cette approche était toujours envisagée, pour permettre des réouvertures plus importantes, plus souples et plus précoces dans les zones où le virus circule moins.

Peut-être le président de la République reviendra-t-il également sur l’heure de début du couvre-feu. A une élève qui lui faisait remarquer qu’elle en avait marre, Emmanuel Macron a répondu ce lundi : “On va essayer de le décaler. Promis, on va le décaler un peu. Parce que 19h c’est tôt, je suis d’accord.” Il n’est en revanche pas question de le supprimer.  

Leave a Reply

%d bloggers like this: