Déconfinement : la date du 11 mai «pourrait être remise en question», prévient Olivier Véran – CNEWS.fr

Spread the love
  • Yum

Dans un entretien accordé au Parisien, le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que la date du 11 mai, qui marquera la fin du confinement en France, pourra être remise en question en cas de relâchement.

«Si le confinement est bien respecté jusqu’au bout, le couvercle aura été mis sur la casserole de l’épidémie, et nous pourrons déconfiner progressivement dans les meillleures conditions», a expliqué le ministre de la Santé à nos confrères. Puis de nuancer : «Dans le cas contraire, et si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé, la date de levée du confinement pourrait être remise en question et sera appréciée selon les départements». 

Des propos peu surprenants, alors que le gouvernement a insisté à plusieurs reprises sur un respect strict du confinement, anticipant tout relâchement de la part des citoyens. «Tout le scénario construit dépend du respect, jusqu’au dernier moment, du confinement. Nous ne prendrons aucun risque avec la santé des Français», a prévenu le ministre. 

Samedi, à la suite du Conseil des ministres, le gouvernement a décidé de prolonger de deux mois l’état d’urgence sanitaire, jusqu’au 24 juillet. 

Les vacances d’été compromises ? 

Quant aux Français qui s’interrogent sur leurs vacances d’été, le ministre de la Santé a préféré miser sur la prudence. «A titre personnel, je ne m’engagerais pas sur l’achat d’un billet d’avion. Ne soyons pas trop pressés de faire des réservations».  

Alors que des pétitions pour la réouverture des plages ont circulé en Bretagne, Christophe Castaner a simplement déclaré samedi lors du point presse que «pour l’instant les plages sont fermées».  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *