Déconfinement : Ecoles et collèges ouverts en juin, pas d’oral du bac de français, annonce Blanquer – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Une salle de classe de Mantes-la-Jolie, le 19 mai 2020. — ISA HARSIN/SIPA

Le déconfinement se poursuit dans l’ Education nationale. Le ministre Jean-Michel Blanquer a indiqué ce jeudi les nouvelles mesures mises en place dans les établissements scolaires concernant la phase 2, qui va entrer en vigueur à compter du 2 juin. D’une part, toutes les écoles de France métropolitaine rouvriront, sachant que 82,5 % des écoles primaires ont déjà été ouvertes, un « chiffre qui progresse chaque jour » selon le ministre, et que 90 % des communes ont choisi de rouvrir les écoles ces dernières semaines. L’« objectif est de 100 % dès la semaine prochaine ».

« Toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leurs enfants au moins sur une partie de la semaine », a ajouté Jean-Michel Blanquer. Le protocole sanitaire strict d’accueil des enfants reste inchangé. Les élèves continueront d’être accueillis, par groupes de 15 élèves maximum.

Concernant les collèges, ils rouvriront de la 6e à la 3e en zone verte. Mais en zone orange, ils n’accueilleront prioritairement que les 6e et les 5e.

Pas d’oral du bac de français

L’ensemble des lycées vont rouvrir en zone verte. L’idée ? Accueillir progressivement les élèves, au moins sur l’un des trois niveaux, seconde, première ou terminale, dans un premier temps. Dans les zones orange, les lycées pros vont rouvrir, pour les élèves de terminale et de CAP. Quant au lycée général en zone orange, il y aura un accueil sur convocation pour de tout petits groupes. L’objectif est que les élèves de ces établissements puissent bénéficier d’ici fin juin « d’entretiens pour faire le point sur leurs projets d’orientation » et d’un suivi concernant les vœux des élèves de terminale sur la plateforme Parcoursup, a indiqué Jean-Michel Blanquer.

Par ailleurs, Jean-Michel Blanquer a annoncé qu’il n’y aurait pas cette année d’épreuve orale de bac de français pour les lycéens de Première. « J’ai entendu les inquiétudes face à une situation exceptionnelle qui entraînait une inégale préparation » de cette épreuve. Elle sera donc « validée par le contrôle continu », a dit le ministre.

219 partages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *