Déconfinement : aucune raison pour que le calendrier ne soit pas tenu, selon l’Élysée – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Un nouveau conseil de défense sanitaire se tient mercredi matin. Les réouvertures se feront progressivement jusqu’à la mi-juin, date où théoriquement, tous les Français qui le souhaitent auront accès au vaccin.

Article rédigé par

Radio France

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

À quatre jours de la réouverture des écoles, même s’il faut attendre encore quelques jours pour savoir si une tendance baissière est vraiment enclenchée, il n’y a aucune raison, à l’instant T, pour que le calendrier ne soit pas tenu, martèle l’Élysée, selon nos informations. Un nouveau conseil de défense sanitaire se réunit mercredi 21 avril au matin.

>> INFOGRAPHIE. Covid-19 : le bilan officiel dépasse les 100 000 morts en France, voici ce que signifie ce chiffre sous-estimé

Les crèches, maternelles et écoles primaires vont faire leur rentrée lundi 26 avril en présentiel. Pour les collèges et lycées, la rentrée est également prévue le 26 avril, mais en cours à distance : les établissements doivent ouvrir le 3 mai. À la mi-mai, selon la promesse formulée le 31 mars, le moment sera venu de rouvrir les terrasses et certains lieux de culture. À partir de maintenant, Emmanuel Macron entend donc dérouler son calendrier.

Le président de la République réfléchit au moment opportun pour s’adresser aux Français. Les quatre semaines de mesures de freinage imposées dans tout l’Hexagone arrivent à terme le 1er mai. Et selon une source gouvernementale, l’allègement des restrictions de circulation dès le début du mois de mai est ouvertement évoqué en réunion.

Les commerces, les terrasses des restaurants et des cafés, les musées commenceront à rouvrir entre le 10 et le 20 mai. Des réouvertures peut-être à plusieurs vitesses, selon les régions, en fonction de la dynamique de l’épidémie. Le président n’a pas tranché.

L’autre question étant de savoir s’il faut ou non enjamber le long week-end de l’Ascension, qui débute jeudi 13 mai. L’allègement des restrictions sera de toute façon progressif, échelonné, rappelle un conseiller, au moins jusqu’à la mi-juin, quand tous les Français qui le souhaitent pourront en théorie avoir accès au vaccin.

Leave a Reply

%d bloggers like this: