De nouveaux records pour LinkedIn

Spread the love
  • Yum

En matière de success-story, on parle souvent d’Instagram ou de TikTok, mais LinkedIn aussi affiche de récentes performances qui méritent d’être soulignées. Avec la crise de l’emploi liée à la pandémie de Covid-19, le réseau social a vu son nombre d’utilisateurs croître fortement ces derniers temps ; passant de 675 à 722 millions d’utilisateurs dans le monde. Selon Microsoft, sa plateforme a enregistré des « niveaux record d’engagement » avec une hausse de 31% au cours du trimestre passé.

Évidemment, avec une communauté grandissante, le réseau social intéresse plus les annonceurs et les revenus publicitaires de LinkedIn sont eux aussi à la hausse. D’après les données de Microsoft, ces derniers ont progressé de 16% par rapport à l’an passé.

publicité

Recul de l’emploi chez LinkedIn

La crise du Covid a aussi fait des dégâts chez LinkedIn. En juillet dernier, l’entreprise a réduit de 6% ses effectifs en supprimant 960 postes à l’échelle mondiale. Le ralentissement de l’activité au printemps explique ce recul, puisque le nombre de recrutements avait alors faibli et la demande n’était pas suffisante.

En réduisant la charge de travail de son personnel, le réseau social a donc joué la carte de la sureté. Peut-être un excès de prudence, puisque les revenus liés à la publicité semblent été très faiblement impactés.

Un manque de transparence

Les données dévoilées par Microsoft étant partielles, on peut toutefois émettre quelques critiques sur certains points. Tout d’abord, il est important de ne pas confondre les membres et les utilisateurs actifs. Le chiffre de 722 millions de membres annoncés est certes très bon, mais, contrairement à d’autres réseaux sociaux, LinkedIn ne partage pas le nombre d’utilisateurs actifs mensuels ou quotidiens. L’analyse des usages réels est ainsi limitée. Autre point important : « l’engagement record » annoncé par le géant du numérique. Aujourd’hui, on ne peut que croire les annonces de la maison mère, sans pour autant pouvoir les vérifier.

On peut en revanche souligner le déploiement de quelques nouveautés chez (presque) tous les utilisateurs. Notamment, l’arrivée récente des stories. Mais là encore, aucune information n’est divulguée quant au succès de cette nouvelle fonctionnalité.

Bref, Microsoft prend son temps sur le sujet LinkedIn et ne montre ici que ce qui l’arrange. Espérons que nous en verrons davantage dans de prochains rapports afin de mesurer ou non le véritable succès du réseau social.

Leave a Reply

%d bloggers like this: