Mon histoire commence par sa conclusion : je suis venu avec une certaine image dans ma tête et je suis revenu avec des impressions complètement nouvelles. La dernière fois que j’ai eu la chance de visiter la Corée du Sud, Séoul et Samsung, c’était il y a presque une décennie. Beaucoup, sinon la plupart, de ce dont je me souvenais de la ville et de l’entreprise a changé depuis lors. 

Il y a un vieil adage qui dit que vous avez beaucoup de choses à rapporter chaque fois que vous faites un voyage. C’est peut-être vrai, si vous considérez que je suis à plus de 8 000 km de chez moi au moment où j’écris ces lignes. Séoul, l’immense métropole à la frontière de la Corée du Nord, n’est pas la seule ville à avoir changé. L’entreprise que je visite a aussi changé.

Tout cela me surprend. Après tout, j’ai eu une forte relation avec Samsung au cours de la dernière décennie. Je connais les gens de l’entreprise, ses produits et son point de vue. Du moins, c’est ce que je pensais. Je n’ai pas besoin de passer en revue tout ce que je sais de l’entreprise, mais cette fois-ci, j’emporte avec moi de nombreuses nouvelles impressions. Pour cette raison, j’ai décidé de scinder mes réflexions en plusieurs articles qui seront publiés dans les prochains jours. Il serait probablement trop difficile pour moi de résumer tout cela en une seule histoire.

Séoul : le berceau de l’innovation

Séoul est une ville qui a toujours été en avance sur son temps, ou du moins c’était le cas il y a 10 ans. C’est  une ville moderne, vivante, rapide et qui semble en constante évolution. Dix millions de personnes vivent à Séoul. L’agglomération urbaine compte 25 millions d’habitants, ce qui est incroyable. C’est incroyable quand on sait que la Corée du Sud ne compte que 50 millions d’habitants. Cela signifie que plus de 50% de ses habitants vivent dans et autour de la capitale.

Vous êtes immédiatement saisi par cette métropole. Il n’y a pas que les immenses et beaux gratte-ciel avec leurs lumières magiques. Et il y a les hautes montagnes qui donnent l’impression d’embrasser la ville. Il y a aussi ce sentiment que la technologie vous entoure toujours. Cela montre à quel point nous pouvons être “en retard” dans les pays occidentaux. Oh et une autre chose : il y a internet très rapide partout. Les grands moniteurs lumineux avec des images et des films d’une netteté à couper le souffle semblent être presque partout. Les rues sont aussi propres que celles de la Suisse.

IMG 0302 L’un des plus grands bâtiments du monde, la tour Lotte à Séoul. © AndroidPIT

Les gens sourient tout le temps. Bien que vous remarquerez qu’il est difficile pour eux de parler anglais, ils feront tout pour vous aider. Mais il faut se demander comment les Coréens communiquent en dehors de leur propre pays. Je reviendrai plus tard sur le thème de la “communication” lorsque je parlerai de Samsung.

IMG 0299 La vue d’en haut sur une partie de la ville – même les grands bâtiments semblent petits d’ici. © AndroidPIT

Innovation. Et pas de conneries, s’il vous plaît.

On s’interroge sur celui qui est venu en premier : la Séoul innovante qui a façonné Samsung, ou Samsung qui a immensément changé le paysage urbain avec ses innovations. Ce dernier point ne doit pas être rejeté comme improbable. J’ai lu un jour qu’en tant qu’entreprise, Samsung représente environ 20% du produit national brut de la Corée du Sud, c’est vous dire.

Oui, Samsung veut et se doit être innovant. C’est incroyable ce qui est arrivé à la petite société commerciale qui a été fondée en 1938. Dans la “Ville Numérique”, une petite ville au sud de Séoul qui se compose uniquement de Samsung, ils nous ont montré quelques-unes des innovations de Samsung Electronics. Les premiers débuts de l’électronique étaient les téléviseurs. Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer à quoi ces choses ressemblaient autrefois. Mais il y avait aussi des machines à laver, des aspirateurs, des réfrigérateurs.

IMG 0149 L’évolution de l’identité visuelle de Samsung : des caractères chinois au design actuel. © AndroidPIT

D’une manière générale, le mot “innovation” a été presque trop souvent utilisé lorsqu’il s’agit de Samsung. Et souvent, de mon point de vue, il a été mal utilisé. À mon avis, tout ce qui est nouveau ne mérite pas le mot innovation. Au lieu de cela, ce à quoi nous nous référons est en fait juste l’évolution. Mais j’y reviendrai plus tard : c’est le problème auquel est confrontée toute l’industrie du smartphone et de l’électronique dans sa quête désespérée d’une véritable innovation.

Et en même temps, cette entreprise a déjà produit beaucoup de choses qui, du moins personnellement, ne devraient pas être qualifiées d’innovantes, mais qui le sont néanmoins. Les AMOLED ou même les écrans incurvés en sont un bon exemple. Le premier smartphone pliable suivra probablement bientôt. On nous dit que chez Samsung, ils travaillent aussi sur de nombreuses choses qui sont censées changer notre vie, comme des capteurs dans les vêtements ou une lentille de contact avec un écran intégré.

Il y a encore tant de choses à dire sur Samsung, ou tout simplement sur les innovations. La suite dans la prochaine partie de notre série “Inside Samsung”.