Covid19 : Twitter fait un peu de ménage

Spread the love
  • Yum

Depuis le début de l’épidémie, les réseaux sociaux ne manquent pas de fake news et d’experts autoproclamés. Voilà pourquoi Twitter a voulu mettre les pendules à l’heure, sans épargner des comptes de grandes personnalités.

Depuis le mois dernier, la politique de Twitter a changé et la suppression de tweets augmentant les chances de contracter ou de transmettre le Covid19 est au coeur des préoccupations. Récemment, le réseau social a déclaré sur son compte Safety que plus de 1 100 tweets au contenu trompeur et potentiellement dangereux ont été supprimés. Mais ça n’est pas tout, puisque 1.5 million de comptes ayant eu des discussions douteuses au sujet du coronavirus ont été étudiés.

publicité

Si Donald Trump a étrangement été épargné par ce grand nettoyage de printemps, d’autres personnalités ne peuvent pas en dire autant. Les exemples sont nombreux et le site CNET en a référencé quelques-uns :

  • Deux tweets du président brésilien Jair Bolsonaro ont été supprimés. Ces derniers mettaient en doute le principe de distanciation sociale.
  • Au Vénézuéla, le président Nicolas Maduro a vu disparaitre une de ses publications vantant les mérites d’une infusion naturelle pour se soigner du Covid19.
  • Enfin, l’avocat personnel de Donal Trump, Rudy Giuliani, a eu son compte temporairement bloqué pour avoir cité l’activiste conservateur Charlie Kirk, déclarant que l’hydroxychloroquine s’est avérée efficace à 100% pour traiter le Covid-19.

Sur Twitter ou ailleurs, les simples utilisateurs comme les personnalités influentes se doivent de faire attention aux propos qu’ils tiennent. Dans cette crise mondiale, la position de Twitter est claire. Le réseau social interdit les tweets allant contre les recommandations sanitaires locales, nationales et mondiales, ainsi que les publications qui encouragent l’utilisation de traitements inefficaces ou dangereux.

Prenez soin de vous et faites attention à ce que vous partagez sur les réseaux sociaux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *