Covid : « Sans doute de nouvelles décisions dans les jours qui viennent », d’après Emmanuel Macron – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Interrogé sur un possible reconfinement de l’Île-de-France, le chef de l’État a appelé lors d’une conférence de presse à Montauban à regarder « la réalité de l’épidémie, ville par ville, territoire par territoire ».

« Nous aurons à prendre dans les jours qui viennent sans doute de nouvelles décisions » pour lutter contre l’épidémie de Covid, a indiqué ce lundi Emmanuel Macron, en revendiquant des restrictions prises « de manière adaptée et proportionnée ».

Interrogé sur un possible reconfinement de l’Île-de-France, où les services hospitaliers de réanimation subissent une forte pression, le chef de l’État a appelé à regarder « la réalité de l’épidémie, ville par ville, territoire par territoire : c’est ce que nous faisons », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à Montauban.

« Nous avons tous à concilier plusieurs dimensions de la vie de notre nation : protéger les plus faibles, […] protéger notre système de santé, protéger contre la détresse qui va avec le fait d’être isolé, […] protéger en éduquant nos enfants et nos jeunes qui en ont besoin, protéger en permettant aussi à la vie économique et sociale de se poursuivre », a poursuivi Emmanuel Macron, en faisant valoir que « c’est cet ensemble qu’il faut à chaque instant, constamment, prendre en considération de manière adaptée et proportionnée ».

« Le maître du temps, c’est le virus, malheureusement », a encore souligné le président de la République, qui a indiqué avoir par ailleurs « demandé au gouvernement de travailler pour que, dans les prochains jours, nous puissions redonner de la visibilité à nos concitoyens sur le calendrier ». « En sursis », bientôt « hors de contrôle » : l’exécutif compte sur les transferts de malades pour soulager les hôpitaux d’Île-de-France saturés par le Covid-19, mais il devra aussi trancher rapidement sur un possible reconfinement de la région parisienne.

Avec six évacuations quotidiennes par voie aérienne à partir de lundi, puis une « opération plus massive » par TGV médicalisés en fin de semaine, selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, les autorités sanitaires estiment à une centaine au total les transferts de patients soignés en services de réanimation de l’Île-de-France vers d’autres régions d’ici la semaine prochaine.

Leave a Reply

%d bloggers like this: