Covid: la nouvelle souche pas encore détectée en France, mais “il est possible” qu’elle circule déjà – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Le ministre de la Santé a déclaré au micro d’Europe 1 que la nouvelle souche du virus n’avait pour l’instant pas été identifié en France. Mais “cela ne veut pas dire qu'[elle] ne circule pas”, prévient-il.

Depuis ce week-end, toutes les attentions sont tournées vers la nouvelle souche du coronavirus, identifiée d’abord au Royaume-Uni et soupçonnée d’être plus contagieuse. Interrogé au micro d’Europe 1 ce lundi, Olivier Véran a estimé qu’il était “possible” que cette variante du Covid-19 “circule en France”.

Jusqu’à 70% plus contagieuse?

À l’heure actuelle, les autorités sanitaires françaises n’ont pas de preuve de présence de cette souche sur le territoire. Cette dernière pourrait être jusqu’à 70% plus contagieuse que les autres souches observées jusqu’à présent, selon les autorités sanitaires britanniques.

“Nous lançons des études génotypiques. Les scientifiques prennent des virus identifiés par PCR chez un certain nombre de malades et font un séquençage génétique, donc ils sont tout à fait capables de l’identifier”, a expliqué le ministre de la Santé.

500 souches identifiées, mais pas le variant

“Ces derniers jours, 500 souches virales ont été identifiées, analysées en génétique et ce variant n’a pas été retrouvé. Cela ne veut pas dire qu’il ne circule pas. (…) Il est possible que le virus circule en France”, a insisté Olivier Véran.

Par sécurité, la France a suspendu dimanche soir les circulations depuis le Royaume-Uni pour un délai de 48 heures. La décision, prise à l’issue d’un Conseil de défense et de sécurité nationale (CDSN), concerne “tous les déplacements de personnes, y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire”.

“En Angleterre, le virus circule beaucoup”, a justifié Olivier Véran. “La majorité des cas identifiés en séquençage dans le sud et l’est de l’Angleterre correspondent à ce variant. Donc là-bas on est à peu près sûr d’en trouver. Autant éviter, tant qu’on n’a pas toutes les informations sur ce variant, de faire circuler ou de favoriser la circulation de cette souche.”

Dimanche, un premier cas de contamination par cette nouvelle souche a été détecté en Italie. Le patient était rentré depuis peu du Royaume-Uni par avion et lui et ses proches sont en isolement.

Esther Paolini Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: