Covid-19. Taux d’incidence, réanimations, vaccins… où en est votre département ? – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Le Covid-19 circule-t-il toujours activement dans votre département ? Le nombre de patients en réanimation est-il élevé ? Où en est la vaccination ? La Dépêche fait le point.

Alors que le nombre de patients en réanimation frôle les 6000 personnes en France, ce mercredi 21 avril, et que le nombre de victimes du Covid-19 va dépasser les 4000 personnes en Occitanie d’ici la fin de la semaine, quelle est la situation concrète de votre département ?

Nous avons passé au crible plusieurs données du ministère de la Santé, des ARS et de Covid Tracker pour faire un état des lieux pour chaque département d’Occitanie et du Lot-et-Garonne.

La vaccination

“On est sur la bonne voie”, a dit Emmanuel Macron mardi soir en commentant la vaccination en France. Un quart de la population majeure a reçu une première dose de vaccin. En Occitanie, seuls les Hautes-Pyrénées, l’Aveyron et le Lot ont dépassé les 25% pour la première injection. Une majorité de nos départements se situent entre 20 et 25 %. La Haute-Garonne fait figure de mauvais élève avec 17,8%.

Les chiffres sont naturellement beaucoup plus bas avec la deuxième dose. Seul le Lot dépasse les 10 % pour une vaccination complète. Une majorité de nos départements se situent entre 7 et 9 %. La Haute-Garonne, département le plus peuplé de la région, est à la traîne avec une couverture vaccinale de 4,9 %, selon les chiffres officiels en date du 19 avril 2021.

Survolez votre département sur la carte pour avoir les chiffres en détail. Si la carte ne s’affiche pas, désactivez votre bloqueur de publicité.

Le taux d’incidence

Le taux d’incidence (nombre de personnes infectées pour une population de 100 000 habitants) reste toujours le plus élevé dans le Gard, en Lozère et dans l’Hérault avec un chiffre supérieur à 300. Le Tarn n’est pas loin avec un taux d’incidence de 288. Le Tarn-et-Garonne, l’Aveyron, l’Aude, les Pyrénées-Orientales, la Haute-Garonne ont toujours un taux d’incidence supérieur à 200. Seuls le Lot-et-Garonne, le Lot et surtout le Gers sont en-dessous.

Quand on regarde maintenant l’évolution du taux d’incidence sur sept jours, il est recul dans une majorité de nos départements, en particulier dans le Gers. Il progresse dans le Lot, le Lot-et-Garonne, les Hautes-Pyrénées, l’Hérault et le Gard.

Le taux de positivité des tests est le plus élevé dans le Gard, en Lozère et dans le Tarn.

Survolez votre département sur la carte pour avoir les chiffres en détail. Si la carte ne s’affiche pas, désactivez votre bloqueur de publicité.

Les réanimations

Si le nombre de patients en réanimation reste relativement stable dans les départementaux les moins peuplés de la région (Lozère, Gers, Ariège) depuis début mars, il augmente depuis début avril dans les départements les plus peuplés (Haute-Garonne, Hérault, Gard).

Survolez votre département sur le graphique pour avoir les chiffres en détail. Si le graphique ne s’affiche pas, désactivez votre bloqueur de publicité.

En Occitanie, le nombre de cas les plus graves “semble se stabiliser ces derniers jours”, indique l’ARS Occitanie dans son bulletin d’information du mardi 20 avril. La situation sanitaire actuelle prend la forme d’un plateau, précise l’ARS. Et de préciser : “L’activité se situe toujours au plus haut niveau observé depuis le début de l’épidémie dans nos services de soins critiques”.

Le respect des gestes barrières reste donc nécessaire pour éviter les contaminations et limiter les cas les plus graves.

Leave a Reply

%d bloggers like this: