Covid-19 : “Si ça ne baisse pas, alors on prendra des mesures supplémentaires, et cela s’appelle le confinemen – L’Indépendant

Spread the love
  • Yum

Alors que l’hypothèse d’un troisième confinement prend corps jour après jour, chaque mot des décideurs politiques est scruté à la loupe. Et plus particulièrement ceux d’Olivier Véran.

Le ministre de la Santé a accordé un entretien au Parisien, ce samedi. Interrogé par une lectrice au sujet d’un possible reconfinement, voilà sa réponse, lui qui attend “d’abord d’être fixé sur les effets du couvre-feu”On le sera la semaine prochaine. Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment. Et cela s’appelle le confinement. Si on voit que le virus se remet à progresser fortement, on ferme”. 

“On n’attendra pas le mois de mars pour agir”

“Il faut que le couvre-feu fonctionne, qu’on parvienne à tenir bon face au variant et à gagner du temps. Dans le meilleur des scénarios, on arrivera à faire baisser la pression épidémique. Si ce n’est pas le cas, on n’attendra pas le mois de mars pour agir. On suit au jour le jour l’évolution des effets du couvre-feu. On n’attendra pas qu’une nouvelle vague arrive pour prendre les bonnes mesures”. 

«On n’attendra pas le mois de mars pour agir»

\u25b6\ufe0f Vaccins, écoles, vie économique, détresse des étudiants, confinement… Le ministre de la Santé, Olivier Véran, répond aux questions de nos lecteurs : https://t.co/UBQdbQeQf8 #Covid_19

— Le Parisien (@le_Parisien) January 24, 2021

Leave a Reply

%d bloggers like this: