COVID-19 : se faire vacciner pour doper ses chances sur les sites de rencontre ?

Spread the love
  • Yum

Si vous êtes célibataire, vous avez peut-être une autre bonne raison de vous faire vacciner contre le COVID-19, en plus des raisons sanitaires. En effet, il semblerait que sur les sites de rencontre, cela soit la nouvelle tendance de mentionner le vaccin dans les bios. Et par ailleurs, avant les rendez-vous, il est maintenant d’usage de discuter des mesures qui seront prises afin d’éviter la contamination.

C’est en tout cas ce qui est suggéré par un article publié le média britannique Tyla. Celui-ci a interrogé des sites et des apps de rencontres disponibles au Royaume-Uni, où plus de 15 millions de personnes ont déjà reçu un vaccin contre le COVID-19.

Le vaccin vous rendrait plus désirable sur les sites de rencontre

Et d’après le site, les personnes ayant déjà été vaccinées seraient plus désirables sur les sites et apps de rencontre. Par ailleurs, le nombre de personnes mentionnant le vaccin dans ces bios a augmenté ces derniers mois.

Sur Tinder, le nombre de personnes mentionnant le vaccin dans leurs bios aurait augmenté de 258 % entre septembre et décembre, tandis que sur OkCupid, cette augmentation aurait été de 137 % entre novembre 2020 et janvier 2021. Un phénomène similaire aurait été observé sur le site Bumble, qui n’a cependant pas révélé de chiffre.

Concernant les autres mesures, comme les gestes barrières, un représentant de Bumble a expliqué à Tyla : « Deux personnes sur trois ont déjà la ‘conversation COVID’ avant de se rencontrer. Avant de se rencontrer, 63% des personnes ont eu une conversation sur le lieu, le port de masques et le contact physique, 80% des personnes disant que cela les a aidées à mieux connaître leur rendez-vous et à se sentir plus en sécurité. »

De son côté, OkCupid a même réalisé une étude auprès de 45 000 utilisateurs au sujet du vaccin. Celle-ci révèle que 70 % des répondants disent qu’ils vont prendre le vaccin. Et ceux qui comptent prendre le vaccin auraient plus de chances sur la plateforme.

« En fait, les gens qui ont dit ’oui’ ou qui décident encore obtiennent 2,3 fois plus de ‘j’aime’ et 1,8 fois plus de ‘matchs’ que ceux qui ont dit ‘non’ », a expliqué un représentant de cette plateforme.

Tout cela suggère que chez les utilisateurs de sites et d’apps de rencontre au Royaume-Unis, on ne prend pas le virus à la légère. Et à terme, il est possible qu’on observe des tendances similaires chez les utilisateurs d’autres pays.

Vers un retour à une vie normale ?

Cette tendance est révélée au Royaume-Uni alors qu’aujourd’hui, d’autres pays songent à utiliser des passeports vaccinaux contre le Covid-19. Par exemple, l’Estonie travaille sur un projet pilote de passeport vaccinal qui pourrait être utilisé par d’autres pays.

Et en Israël, où plus de 40 % de la population a déjà reçu une première dose de vaccin, le gouvernement met en place un passeport vert pour les personnes qui ont déjà reçu deux doses de vaccin. Ce document permet aux gens d’avoir moins de restrictions.

Comme le rapporte un article de CNBC, les personnes ayant ce passeport vert ne sont plus obligées de s’isoler après avoir été en contact avec une personne infectée. Ceux-ci ne sont pas non plus obligés de s’isoler après avoir été dans un pays classé zone rouge. En revanche, même avec ce passeport vaccinal, il faut continuer à porter le masque en public, respecter la distanciation sociale, et respecter les restrictions concernant les rassemblements.

Sinon, les Seychelles ont indiqué au mois de janvier que ses frontières sont ouvertes à tous les touristes vaccinés. Ceux-ci ne seront pas obligés de s’isoler, et n’auront pas besoin de faire un test.

Il y a quelques mois, nous avons également relayé une étude suggérant que le fait d’afficher un produit avec le logo d’Apple sur les sites ou apps de rencontre peut vous aider à avoir plus de matches. En revanche, les utilisateurs d’appareils Android seraient de meilleurs partenaires que les personnes qui utilisent des iPhone.

Leave a Reply

%d bloggers like this: