Covid-19 : quinze départements vont passer en couvre-feu dès 18 heures à partir du 2 janvier – Le Monde

Spread the love
  • Yum

Vingt départements avaient été évoqués mardi par le ministre de la santé, Olivier Véran. Ce sont finalement dans quinze départements que le couvre-feu sera avancé à 18 heures à partir du samedi 2 janvier, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, vendredi 1er janvier, sur TF1.

Les départements concernés sont :

  • Hautes-Alpes (05)
  • Alpes-Maritimes (06)
  • Ardennes (08)
  • Doubs (25)
  • Jura (39)
  • Marne (51)
  • Haute-Marne (52)
  • Meurthe-et-Moselle (54)
  • Meuse (55)
  • Moselle (57)
  • Nièvre (58)
  • Haute-Saône (70)
  • Saône-et-Loire (71)
  • Vosges (88)
  • Territoire de Belfort (90)

« Le virus continue à circuler en France avec une certaine disparité entre les territoires », a affirmé le porte-parole du gouvernement pour expliquer cette décision, qu’il qualifie de « difficile ». « En début de semaine, on avait mis vingt départements en observation renforcée parce qu’on voyait que des indicateurs, c’est-à-dire le taux d’incidence du virus dans la population générale et chez les personnes âgées, étaient nettement supérieurs [à ceux du] reste de la France. » Sur ces vingt départements, seuls l’Allier, l’Ardèche, l’Aube, le Haut-Rhin et l’Yonne conservent le couvre-feu à 20 heures.

« Ce que les scientifiques nous disent, c’est que ce couvre-feu fonctionne », argue-t-il. « Quand on met en place un couvre-feu, on limite les interactions sociales que l’on peut avoir dans un cercle privé et l’on sait que c’est par là que le virus se diffuse le plus. En l’avançant à 18 heures, vous limitez encore plus ces rencontres. »

Un nouveau point sera fait dans une semaine. Interrogé sur le sujet, Gabriel Attal n’a pas exclu un retour du confinement : « Si la situation venait à se dégrader dans un territoire, on prendra les décisions qui s’imposent. »

En attendant, le porte-parole du gouvernement a précisé que l’attestation à utiliser dans ces quinze départements pour se déplacer ne changera pas. « Ce sera la même attestation que celle que les Français connaissent actuellement pour le couvre-feu à 20 heures. » Gabriel Attal a cependant évoqué une « très grande tolérance » pendant les premiers jours.

Il a également déclaré qu’il ne sera « pas possible » de rouvrir les établissements culturels le 7 janvier, date initialement fixée par le gouvernement comme « clause de revoyure ».

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

%d bloggers like this: