Covid-19 : Pyongyang aurait tenté de pirater des données de Pfizer – LCI

Spread the love
  • Yum

Ils se sont déjà attaqués à des entreprises, des institutions et des centres de recherche, en particulier en Corée du Sud. Pyongyang a aussi dérobé au cours des derniers mois plus de 300 millions de dollars de cryptomonnaies via des attaques informatiques destinées à financer ses programmes nucléaire et balistique interdits, selon un rapport confidentiel de l’ONU publié il y a quelques jours.

Hacking ou non, la Corée du Nord est-elle elle aussi touchée par l’épidémie ? Le leader nord-coréen Kim Jong Un affirme que le pays n’a connu aucun cas de contamination. Mais des experts estiment que cette affirmation est peu vraisemblable étant donné que la Chine limitrophe est le principal partenaire commercial et soutien de Pyongyang.

L’arrivée sur son sol du Covid-19 serait un coup dur pour le régime : la fermeture des frontières, en janvier 2020, a accru la pression sur l’économie nord-coréenne, déjà soumise à des sanctions internationales en raison du programme nucléaire et balistique développé par le régime communiste. En outre, les infrastructures médicales nord-coréennes sont considérées comme totalement inadéquates pour faire face à une épidémie de grande ampleur.

Leave a Reply

%d bloggers like this: