Covid-19: pour Emmanuel Macron, “on doit aller vers plus de restrictions” – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Depuis Saint-Martin-Vésubie, en déplacement après les intempéries, le chef de l’Etat a estimé que face à la circulation du Covid-19, “on doit aller vers plus de restrictions” dans les zones les plus touchées.

“L’épidémie continue de monter”. En marge de son déplacement à Saint-Martin-Vésubie, après les intempéries qui ont touché les Alpes-Maritimes, Emmanuel Macron a jugé qu’il fallait aller “vers plus de restrictions”, dans la lutte contre la circulation du Covid-19.

Pour le chef de l’Etat, “il y a des légers mieux dans des territoires où on a réussi, dans des stratégies collectives”, mais cela paraît insuffisant. Emmanuel Macron déplore que que “le virus circule plus vite depuis plusieurs semaines”. Pour contrer cette propagation de l’épidémie, “en particulier chez les personnes âgées, on doit aller vers plus de restrictions”, lâche-t-il ce mercredi soir.

Sans donner davantage de détails, il évoque des restrictions “comme celles qu’on a connues dans les Bouches-du-Rhône, ou Paris et la petite couronne”.

“La stratégie est aussi de responsabiliser nos concitoyens. Nous ne sommes pas, et nous ne serons pas pour plusieurs mois, dans un temps normal. Il faut être responsables les uns des autres, il faut prendre soin de nos aînés, de nos soignants, qui sont sous une très forte pression”.

Des restrictions déjà en place à Marseille et Paris

Le nombre de cas positifs au Covid-19 en 24 heures a atteint un nouveau record, avec 18.746 cas. Au cours des dernières 24 heures, 143 nouveaux patients atteints de la forme la plus grave de la maladie ont dû être admis dans un service de réanimation, selon le bilan quotidien de l’agence sanitaire Santé publique France.

A Paris et en petite couronne, depuis ce mardi les bars ont dû baisser le rideau et les restaurants adapter leur protocole d’accueil, pour au moins quinze jours. A Marseille, les restaurants ont pu rouvrir selon le même protocole, une semaine après une fermeture totale décriée par la profession et les élus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *