Covid-19 : «Nous sommes à un tournant important de cette quatrième vague», selon Jérôme Salomon – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Le nombre de cas a baissé de 20% en une semaine, s’est réjoui le directeur général de la Santé, invité de BFMTV ce dimanche, tout en appelant à la prudence en cette période de rentrée.

Invité de BFM Politique ce dimanche, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a invité à une grande «vigilance» en cette rentrée de septembre. «On a une quatrième vague qui évolue favorablement, puisqu’on a baissé de 20% le nombre de cas en une semaine», s’est-il félicité, mettant en avant des indicateurs prometteurs, tout en invitant à la prudence. «On a une attention toute particulière pour la rentrée», a-t-il affirmé, alors que la rentrée scolaire et le retour au travail en présentiel changent la donne du contexte épidémique.

Le professeur a mis en avant plusieurs facteurs : le retour de vacances, la reprise du travail en présentiel dans les entreprises, ainsi que la rentrée des enfants à l’école. Le directeur général de la Santé a mis en garde sur ces nouvelles circonstances propices à la circulation du virus, évoquant notamment l’exemple de l’Écosse, où les écoles ont rouvert mi-août. Or, en moins d’une semaine, le pays a vu le nombre de cas de Covid-19 plus que doubler sur son territoire, passant de 3029 cas le 21 août à 6809 le 25 août.

«Inversement, à La Réunion [où le confinement sera levé en semaine ce lundi, ndlr], ça s’est bien passé», a pourtant nuancé Jérôme Salomon, expliquant qu’une hausse des contaminations n’était pas irréversible. «On a tous les outils pour que cette rentrée se passe bien, il faut donc les utiliser». Et le professeur d’énumérer : «vaccination des grands (…), les masques, les tests, l’aération, le protocole sanitaire». «Nous avons les moyens pour que la rentrée se passe bien, mais nous restons vigilants», a-t-il affirmé.

«Nous sommes dans une période décisive, cruciale, un tournant important de cette quatrième vague», a appuyé le professeur. Pour conserver des courbes épidémiques en déclin, Jérôme Salomon a réaffirmé l’importance de convaincre les derniers réticents à la vaccination. «Il y a environ 57 millions de Français éligibles à la vaccination, et on approche des 50 millions de primovaccinés. Il reste donc quelques millions à convaincre», a-t-il rappelé, invitant les hésitants à se rendre dans les centres pour discuter de leurs interrogations. «Pour ceux qui ont des questions, c’est le moment d’aller rencontrer les professionnels de santé. Allez sur les sites des ARS, dans les centres de vaccination», a-t-il exhorté.

Leave a Reply

%d bloggers like this: