Covid-19 : l’UE exhorte les 27 à éviter les fermetures de frontières – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

LE POINT SUR LA SITUATION – Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

En France, un mois après la mise en place du couvre-feu, l’épidémie demeure stable. Mais la progression des variants inquiète. Les nouveaux cas de Covid-19 sont en baisse dans le monde, selon l’OMS. Cependant, «le feu n’est pas éteint». Pour ne rien manquer des derniers faits marquants liés au Covid-19, Le Figaro fait le point sur les dernières actualités de ce Mercredi 17 février.

  • France : toujours pas d’explosion des variants du Covid-19

Un mois après la généralisation du couvre-feu à 18H00 et plus de deux semaines après la décision de ne pas reconfiner, l’explosion des cas de Covid-19 redoutée à cause des variants n’a toujours pas eu lieu, mais la plupart des spécialistes appellent à la prudence.

«On s’attendait à ce que l’explosion soit plus rapide», a concédé mardi 16 février sur BFMTV Pascal Crépey, épidémiologiste à l’École des Hautes études en Santé publique (EHESP).«Mais en janvier, on projetait que le variant anglais serait dominant en mars. On n’est pas encore totalement dans l’erreur», a-t-il nuancé.

  • L’UE exhorte les 27 à éviter les fermetures de frontières

La Commission européenne a exhorté les États membres à éviter les fermetures de frontières et interdictions générales de voyage, telles que décidées récemment par l’Allemagne et la Belgique pour lutter contre les variants du coronavirus, dans un courrier mardi 16 février.

Outre l’Allemagne et la Belgique, sept autres pays de l’UE et de l’espace Schengen ont réintroduit des contrôles à leurs frontières en réponse à la pandémie : le Danemark, la Hongrie, l’Autriche, le Portugal, la Finlande, la Norvège et l’Espagne.

L’UE veut s’organiser face aux mutations du coronavirus, qui pourraient exiger des versions modifiées des vaccins actuels, a également indiqué la Commission.

  • Le Japon vaccine

Le Japon a commencé mercredi 17 février la première étape de sa campagne de vaccination contre le coronavirus, visant d’abord à protéger 40.000 employés de son secteur médical, à cinq mois de l’ouverture programmée des Jeux olympiques de Tokyo, reportés l’an dernier.

À VOIR AUSSI – Covid-19: le Japon débute sa campagne de vaccination avec son personnel médical

  • Pays-Bas : couvre-feu confirmé

Une cour d’appel néerlandaise a suspendu mardi 16 février un jugement rendu plus tôt dans la journée par un tribunal de La Haye qui avait ordonné au gouvernement de lever le couvre-feu national contre le Covid-19, ont rapporté des médias locaux.

À VOIR AUSSI – Pays-Bas: des Néerlandais divisés après qu’un tribunal a ordonné la levée du couvre-feu contre le Covid-19

  • L’OMC veut apporter sa pierre

«Je pense que l’OMC peut contribuer davantage à la résolution de la pandémie de Covid-19 en aidant à améliorer l’accès des pays pauvres aux vaccins», a déclaré sa future patronne Ngozi Okonjo-Iweala.

  • Australie : confinement levé à Melbourne

L’ordre de confinement sera levé mercredi 17 février au soir pour les six millions d’Australiens vivant dans l’État de Victoria, le deuxième plus peuplé du pays, mais des doutes planent encore quant à la possibilité pour les fans de tennis d’assister à l’Open d’Australie, qui se déroule à Melbourne.

  • UE : Johnson & Johnson demande un feu vert pour son vaccin

Le laboratoire américain Johnson & Johnson a déposé une demande d’autorisation pour son vaccin contre le Covid-19 dans l’Union européenne, a annoncé l’Agence européenne des médicaments mardi. Une décision est attendue en mars.

  • Pérou : l’ex-président Vizcarra mis en cause pour un vaccin

Le médecin qui a dirigé en 2020 au Pérou l’essai clinique du vaccin chinois Sinopharm a affirmé mardi 16 février devant le Parlement que l’ex-président Martin Vizcarra, mis en cause dans un scandale lié à la vaccination contre le Covid-19, avait été immunisé en octobre en dehors de l’essai et à sa demande.

Lundi 15 février, le président Francisco Sagasti a révélé que 487 personnes avaient été vaccinées indûment contre le Covid-19, dont, outre deux ministres démissionnaires, d’autres fonctionnaires, qui seront démis de leurs fonctions.

À VOIR AUSSI – Covid-19: au Pérou, un scandale de vaccination secrète au sein du gouvernement indigne la population

  • Les nouveaux cas de Covid ont chuté de 16%, selon l’OMS

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 signalés dans le monde a chuté de 16% la semaine dernière, pour atteindre 2,7 millions, a annoncé mardi 16 février au soir l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le nombre de nouveaux décès signalés a également diminué de 10% par rapport à la semaine précédente, atteignant 81.000, selon la mise à jour épidémiologique hebdomadaire de l’OMS, basée sur les données jusqu’à dimanche.

Leave a Reply

%d bloggers like this: