Covid-19: la quasi-totalité des cas positifs en France pas vaccinés il y a deux semaines, selon une… – BFMTV

Spread the love
  • Yum

La quasi-totalité des Français qui ont contracté le Covid symptomatique la semaine dernière n’étaient pas vaccinés, selon une étude publiée ce jeudi soir par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

Une première étude indiquant le statut vaccinal des personnes contaminées en France a été publiée, ce jeudi soir, par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

Elle révèle que sur les 2120 tests PCR positifs relevés chaque jour en moyenne la semaine du 28 juin au 4 juillet, 80% des personnes contaminées sont non-vaccinées, 3% ont reçu une première dose récemment, 11% depuis plus de 14 jours et seulement 6% étaient totalement vaccinés.

“Quatre fois moins de risques d’attraper le Covid”

Concernant les seuls cas symptomatiques parmi les tests PCR positifs, seulement 4% des personnes sont vaccinées. 96% des symptomatiques n’avaient donc reçu aucune injection. Ce chiffre a été présenté plus tôt dans l’après-midi par Olivier Véran, lors d’un déplacement dans un centre de vaccination de Chambéry.

Ces données, a-t-il précisé, seront dorénavant apportées chaque semaine “en toute transparence” à la population. “Lorsque vous êtes vaccinés, vous avez donc au moins quatre fois moins de risques d’attraper le Covid”, a assuré le ministre de la Santé.

380 cas du variant Delta chaque jour en moyenne

Concernant les mutations criblées L452R, qui correspondent à des mutations de variant Delta, 380 cas quotidiens ont été relevés en moyenne la semaine du 28 juin au 4 juillet.

Durant cette période, sur les patients symptomatiques, 180 non-vaccinés sont porteurs de la mutation L452R contre une dizaine de patients complètement vaccinés.

“Compte tenu de la faiblesse des effectifs concernés, l’effet protecteur de la vaccination vis-à-vis de l’infection ne semble pas significativement différent pour cette mutation particulière”, a noté la Drees.

Cette étude comporte cependant quelques biais, relève Le Parisien. À savoir qu’il est possible que les vaccinés se fassent probablement moins tester. Ces données ne permettent donc pas d'”estimer précisément l’efficacité vaccinale”, a indiqué la Dre

Clément Boutin Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: