Covid-19 et variant Delta : vers un retour du port du masque ? – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Le variant Delta est désormais majoritaire en France. Alors qu’Emmanuel Macron doit s’exprimer lundi, la question du retour au port du masque se pose.

Alors que le variant Delta est en passe de devenir majoritaire en France ce week-end, et que le Président Emmanuel Macron doit s’exprimer lundi à 20h depuis l’Élysée, la question du retour au port du masque obligatoire dans l’espace public refait surface.

Ces derniers jours, plusieurs communes avaient déjà choisi d’imposer à nouveau le port du masque dans leurs rues les plus fréquentées : Le Touquet, Saint-Malo, Dax, Mont-de-Marsan, Collioure, et Nice ce vendredi. Mais si la situation s’aggrave, l’obligation du port du masque dans l’espace public pourrait-elle s’étendre au niveau national ? C’est ce qu’a laissé entendre Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, interrogé ce samedi matin par Europe 1.

À voir aussi – Allez-vous continuer à porter le masque ?

«Le variant Delta est en train de démarrer une flambée dans tous les pays européens, y compris en France, avec une rapidité qui nous déconcerte» , a ainsi souligné l’épidémiologiste sur les ondes. Si on poursuit «la vaccination qui protège à 95% des cas contre ce nouveau variant», on pourrait, «dans le meilleur des scénarios, se retrouver avec une épidémie de cas relativement bénins», et des services de santé mis peu en tension, avec un nombre «limité d’hospitalisations». Mais dans un scénario moins optimiste, «on pourrait se retrouver avec une quatrième vague», du «même niveau que les précédentes», a alerté Arnaud Fontanet.

Pour l’éviter, faudrait-il également faire marche arrière sur la levée des restrictions ? L’épidémiologiste invite avant tout à vacciner la population au maximum, y compris les enfants à partir de l’âge de 12 ans. En revanche, ce n’est pas parce qu’on est vaccinés qu’il faudrait s’affranchir des gestes barrières, notamment face à d’autres personnes non vaccinées, prévient le scientifique. Ainsi, en dehors du foyer, et «dans le domaine public (…) On va être obligés de revenir au port du masque», estime l’épidémiologiste.

Cela signifie-t-il un retour au port du masque dans tout l’espace public, y compris la rue, et ce au niveau national ? Le chef de l’État devra probablement se prononcer sur cette mesure impopulaire lundi soir.

À voir aussi – Comment le variant Delta peut gâcher notre été et provoquer une quatrième vague

Leave a Reply

%d bloggers like this: