Covid-19 dans le monde : l’économie et la saison estivale suspendus au variant Delta – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Le variant Delta, très contagieux, continue de prendre de l’ampleur et menace l’économie mondiale, tandis que la saison estivale, sportive et culturelle, est déjà fortement impactée.

Un ralentissement de la reprise économique est à craindre si les variants du Covid-19 continuent de se propager dans le monde, prévient le G20. Cette menace est d’autant plus grande que le niveau de la vaccination est faible dans de nombreux pays, ont insisté les ministres des Finances, réunis à Venise.

L’Union européenne s’est a à cet égard voulue rassurante, annonçant qu’elle avait atteint son objectif de disposer de suffisamment de doses en juillet pour vacciner 70% de sa population adulte.

Nouvelles restrictions dans de nombreux pays

Face à la hausse «exponentielle» des cas de Covid-19 enregistrée depuis plusieurs jours, principalement chez les jeunes, la Catalogne a d’ailleurs décidé de réimposer des restrictions, en limitant drastiquement les rassemblements festifs.

Les Pays-Bas ont également replongé samedi matin dans les restrictions après une multiplication par sept des contaminations quotidiennes en une semaine (7.000 cas supplémentaires vendredi). Le Premier ministre Mark Rutte a notamment ordonné la fermeture des boîtes de nuit.

Les Français, eux, ont retrouvé vendredi les joies des soirées en discothèque pour la première fois depuis mars 2020, non sans quelques cafouillages. Reste à savoir si cette réouverture va résister aux assauts du variant Delta, en passe d’être majoritaire en France – le président Emmanuel Macron doit faire une allocution lundi soir sur la situation sanitaire.

Euro : la police déconseille les rassemblements de fans

De l’autre côté de la Manche, la police anglaise a fortement déconseillé les rassemblements spontanés de fans de football à Londres pour la finale de l’Euro, qui opposera dimanche l’Angleterre à l’Italie, en raison de la flambée de cas de Covid-19 liée au variant Delta.

«Je demande instamment aux gens de ne pas se rassembler en grand nombre», a martelé dans un communiqué le commissaire adjoint Laurence Taylor, de la Met Police, craignant que les fans n’affluent dans la capitale pour célébrer la première présence de l’Angleterre en finale d’un tournoi majeur depuis plus d’un demi-siècle.

Les JO de Tokyo à huis clos

Autre rassemblement sportif majeur de l’été : les Jeux Olympiques de Tokyo, déjà annulés l’an dernier lors des premières vagues épidémiques. Les préfectures d’Hokkaido et de Fukushima, dans le nord du Japon, ont décidé d’interdire la présence de spectateurs dans les gradins pendant les matches de football, de baseball et de softball des Jeux olympiques (23 juillet-8 août) qui y sont prévus.

Le gouverneur de la région d’Hokkaido prend ainsi à contrepied les autorités japonaises qui avaient annoncé la veille que les épreuves se dérouleraient à huis clos dans la capitale et des départements voisins mais que des spectateurs pourraient être présents sur d’autres sites de compétition.

Nouveaux records de cas et décès

La Corée du Sud a fait état samedi de 1.378 nouvelles contaminations au coronavirus, un record pour le troisième jour d’affilée dans un pays qui a longtemps été érigé en modèle de gestion de la pandémie.

A partir de lundi, Séoul va imposer pour deux semaines les restrictions les plus draconiennes que la capitale ait connues depuis le début de la crise sanitaire. Il sera interdit de se rassembler à plus de deux après 18 heures et les écoles seront fermées, de même que les bars et les discothèques.

Frappée également de plein fouet par le variant Delta, la Russie a annoncé samedi un nouveau record de décès quotidiens (752) dus au coronavirus, le cinquième depuis le début du mois. Le pays recense également 25.082 nouvelles contaminations.

Plus de 4 millions de morts

La pandémie a fait au moins 4.023.826 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi en milieu de journée.

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’OMS estime que les décès pourraient être deux à trois fois plus élevés.

Leave a Reply

%d bloggers like this: