Covid-19: ces pays en Europe où les cas de contaminations flambent – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Certains pays, dont le Portugal, ont été forcés d’instaurer de nouvelles règles coercitives afin de circonscrire les contaminations, qui ont bondi en une semaine.

Dix petites semaines de répit. Alors que la très grande majorité des pays d’Europe de l’Ouest se pensaient tirés d’affaire, l’OMS a ce jeudi tiré le signal d’alarme. Après plus de deux mois de ressac, les cas de Covid-19 repartent à la hausse en Europe depuis les assouplissements décidés par les gouvernements, qui ont permis une augmentation des brassages et des rassemblements.

De ce fait, et face à la recrudescence du variant Delta qui devrait représenter 70% des cas européens d’ici fin août et 90% à la fin de ce même mois, l’OMS a lancé un message de vigilance ce jeudi et appelé les Européens à se faire vacciner.

“La couverture vaccinale moyenne dans la région est de 24% seulement et, c’est plus sérieux, la moitié de nos personnes âgées et 40% des soignants sont toujours non protégés”, a regretté Hans Kluge, directeur de la branche européenne de l’organisation.

Alerte au Royaume-Uni

Dans le détail des pays les plus touchés, c’est au Royaume-Uni que la situation semble la plus sensible. Avec une augmentation de 72% des cas en une semaine outre-Manche, le variant Delta représente désormais 95% des cas séquencés.

En moyenne, ce sont 20.909 cas quotidiens qui ont été relevés sur la semaine écoulée pour un taux d’incidence qui bondit à 203 cas pour 100.000 personnes. C’est la première fois depuis le 4 février que cette moyenne dépasse les 20.000 cas quotidiens. Concernant la vaccination, les deux tiers de la population ont reçu une dose et quasiment la moitié est totalement immunisée.

Couvre-feu au Portugal après une hausse de 47%

Au Portugal, face à la flambée de cas, le gouvernement a décidé de rétablir un couvre-feu dans 45 communes. Le nombre de nouveaux cas a augmenté de 47% en une semaine, et le variant Delta représente désormais plus de la moitié d’entre eux. En outre, le taux d’incidence dépasse les 117 pour 100.000 personnes. Plus de 50% de la population a déjà reçu une première injection et 32% est complètement y est intégralement vaccinée.

En Espagne, la situation se tend également, avec une augmentation de 36% des cas en une semaine, soit 4678 cas par jour en moyenne sur la semaine écoulée, pour une incidence de 70 pour 100.000. Même schéma en Belgique, où une augmentation de 23% des cas a été notée sur une semaine, pour un taux d’incidence de 35. À titre de comparaison, en France, les chiffres restent stables, avec un taux d’incidence de 19 pour 100.000 individus.

Russie et Danemark aussi concernés

Plus loin en Europe, la situation n’est pas non plus idéale. En Finlande, ce sont 64% de cas supplémentaires qui ont été rapportés sur la même période, il s’agit du deuxième pays du continent le plus touché par cette nouvelle salve. Pourtant, le taux d’incidence reste relativement bas avec 18 car pour 100.000 habitants et une moyenne de 149 quotidiens sur la dernière semaine.

Toujours au nord, le Danemark a connu une augmentation de 35% des cas la dernière semaine, pour un taux d’incidence de 31, tandis que la Russie est frappée par un chiffre de 21.335 cas en moyenne par jour sur la semaine écoulée, ainsi qu’un record de décès quotidiens.

Margaux De Frouville avec Hugo Septier

Leave a Reply

%d bloggers like this: