Covid-19 : “Cela n’a aucun sens”, réagissent des Parisiens après l’évacuation des quais de Seine et du canal S – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

“C’est impressionnant ! Je suis hallucinée du nombre qu’ils sont, juste pour faire ça, comme s’il n’y avait rien de plus grave ailleurs dans Paris”, lâche une Parisienne, samedi 6 mars, étonnée du dispositif mis en place sur les quais du canal Saint-Martin. Plus d’une cinquantaine de policiers de la direction de l’ordre public, épaulés par un escadron de gendarmerie mobile, est mobilisée pour demander aux habitants de ne pas consommer d’alcool.

Comme le week-end précédent, le soleil a attiré beaucoup de monde sur les berges du canal, ou sur les quais de Seine. Des lieux finalement évacués par les forces de l’ordre, la préfecture de police de Paris estimant que les gestes barrières n’étaient pas suffisamment respectés, au vu du niveau de l’épidémie de Covid-19. “Messieurs dames, veuillez quitter les berges du canal Saint-Martin, merci”, répète un policier dans un mégaphone.

“En début d’après-midi, tout se passait très bien, les gens respectaient les gestes barrières. Mais avec l’affluence et le beau temps, on a eu beaucoup plus de monde, donc on a dû prendre cette décision d’inviter les gens à quitter les lieux”, explique le commissaire Robin Vives, en charge du dispositif. Emma, qui boit des bières avec ses amis, l’admet : “Là, franchement, il y a beaucoup de monde. On ne peut pas rester tous au même endroit au même moment, donc on a dû partir. On n’a pas d’autres solutions : je n’ai pas envie d’avoir une amende, je n’ai pas envie d’attraper le virus et de le refiler à tout le monde… Donc on rentre chez nous et c’est terminé. C’est dommage parce qu’il fait super beau aujourd’hui. Mais bon, ce n’est pas grave.”

“Je ne comprends pas, non. Parce que du coup, on va rentrer chez moi et on va être tous ensemble dans mon petit appartement.”

Un habitant

à franceinfo

D’autres, en revanche, s’interrogent sur cette évacuation : “Oui, c’est ridicule, on est dehors, on restait à peu près éloignés les uns des autres. Et là, on va juste aller se mettre ailleurs et ça ne change rien, lance une Parisienne. On a envie de prendre l’air parce qu’il fait beau et qu’on habite à Paris et qu’on a des petits appartements. Cela n’a aucun sens de nous empêcher d’être sur le canal. Je ne comprends pas.”

Si beaucoup ont du mal à comprendre, tous se plient aux injonctions, qui n’ont donné lieu à aucune amende, comme l’explique le commissaire Robin Vives : “Le message de fermeté invite d’abord les gens à quitter les lieux. Si, en face de nous, on a des gens qui peuvent être récalcitrants, il y aura une verbalisation. Mais effectivement, avec discernement, on fait en fonction des situations.” Dans le cas de la consommation d’alcool interdite sur les quais, l’amende est de 135 euros.

L’évacuation du canal Saint-Martin, à Paris, le 6 mars 2021.

–‘–

–‘–

Leave a Reply

%d bloggers like this: