Covid-19 : ce qu’il faut retenir des annonces d’Olivier Véran – RTL.fr

Spread the love
  • Yum

Une semaine après un tour de vis contesté dans certaines villes pour lutter contre la progression de la Covid-19, dont les indicateurs se sont dégradés, le gouvernement temporise et l’heure est à la concertation avec les élus locaux. Plusieurs maires ont été reçus par Jean Castex ce jeudi 1er octobre.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a dressé le tableau hebdomadaire de la situation. Si la situation épidémique s’est améliorée à Marseille, Nice et Bordeaux, “dans cinq métropoles la situation reste très préoccupante”, a déploré le ministre. Il s’agit de Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne.

Paris et la petite couronne pourraient être placées en “zone d’alerte maximale” dès lundi, a précisé Olivier Véran. Les critères nécessaires au passage à l’alerte maximale ont été dépassés, “nous avons besoin évidemment de le confirmer dans les prochains jours”. Cette décision sur l’avenir de la capitale sera prise le dimanche 4 octobre.

Ce qu’il faut retenir du point hebdomadaire d’Olivier Véran

18h43 – Le ministre de la Santé annonce que des “points plurihebdomadaires” auront désormais lieu. Ceux-là seront menés par le professeur Jérôme Salomon.

18h38 – Depuis le mois d’août, les Français réalisent plus d’un million de tests par semaine, “nous sommes le pays qui teste le plus au monde au monde“, félicite Olivier Véran.

18h33 – Paris et la petite couronne pourraient être placées en “zone d’alerte maximale” dès lundi. Les critères nécessaires au passage à l’alerte maximale ont été dépassés, “nous avons besoin évidemment de le confirmer dans les prochains jours”, précise Olivier Véran. Cette décision sur l’avenir de la capitale sera prise le dimanche 4 octobre.

18h31 – “La situation s’est dégradée sur Paris et la petite couronne” précise également le ministre.

18h28 – Si la situation épidémique s’est améliorée à Marseille, Nice et Bordeaux, “dans cinq métropoles la situation reste très préoccupante”, déplore le ministre. Il s’agit de Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne.

18h23 – “Notre objectif, c’est de faire mentir ces courbes” reprend le ministre de la Santé, qui rappelle que “nous sommes dans une phase d’aggravation de la circulation du virus”. 

18h16 – Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, prend le relais afin de décrire les évolutions potentielles de l’épidémie.
18h15 – “Vos efforts doivent payer et ils vont payer” assure Olivier Véran décrivant un “frémissement positif, sur le plan sanitaire à Bordeaux, Nice ou à Marseille”. 


18h09 – Le ministre de la Santé salue l’implication des Français qui respectent les gestes barrières, “là où au printemps, 10 malades allaient en contaminer 30. Aujourd’hui, 10 malades vont en contaminer 13 […] C’est nettement mieux, mais le virus circule”.

18h04 – Olivier Véran prend la parole à l’hôpital Bichat.

17h30 – Olivier Véran doit s’exprimer à 18h00 depuis l’hôpital Bichat à Paris.

La rédaction vous recommande

Lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *