Covid-19 : à l’hôpital, la décrue se poursuit – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

L’essentiel

  • En France, le dernier bilan en 24 heures fait état de 312 décès supplémentaires.
  • 3 478 personnes sont en réanimation à cause de la maladie. L’objectif au 15 décembre se situe entre 2 500 et 3 000.
  • Plus de 14 000 personnes ont contracté la maladie. L’objectif au 15 décembre se situe à 5 000 maximum par jour.
  • Dans le monde, le Covid-19 a fait plus de 1 480 000 morts.

> Retrouvez les événements de la journée

20h55. C’est l’heure pour nous de clore ce direct. Merci de nous avoir suivis. Pour pouvez retrouver l’actualité en temps réel dédiée au coronavirus dès 6h jeudi matin sur le site du Parisien. Bonne soirée !

20h52. Miss France approche… l’entraînement à l’élection en temps de Covid-19 ? Depuis dimanche soir, les 29 candidates au titre de Miss France 2021 s’entraînent au Trianon Palace à Versailles (Yvelines). Le Covid-19 a beaucoup changé leur préparation au concours.

LIRE AUSSI > Miss France 2021 : dispositif allégé, séjour raccourci… dans la bulle Covid du concours

20h48. Royaume-Uni : le patron de Moderna se félicite de l’autorisation du vaccin de Pfizer. Stéphane Bancel s’est félicité ce mercredi de l’homologation du vaccin de son concurrent Pfizer au Royaume-Uni alors que le groupe a lui-même amorcé les démarches pour obtenir l’autorisation de son vaccin.

20h40. Des tests massifs à Lille, Saint-Étienne et Le Havre. Selon nos informations, une campagne de tests massive pour le Covid-19 serait bientôt expérimentée Lille, Saint-Étienne et Le Havre. Une stratégie éprouvée à Liverpool : depuis le 6 novembre, l’ensemble de la population de cette ville du nord de l’Angleterre peut se faire tester, en présence ou non de symptômes. L’objectif est de pouvoir isoler rapidement les porteurs du virus pour réduire le taux de contagion.

20h32. + 30 % de cas de Covid-19 sur le continent américain en novembre. En novembre, « il y a eu plus de six millions de nouvelles infections recensées » sur l’ensemble de la région, selon la directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Carissa Etienne.

20h25. Hôtels, restaurants : 10 jours de congés payés pris en charge par l’État. L’État va prendre en charge le coût de dix jours de congés payés pour « les entreprises les plus lourdement impactées par la crise sanitaire », de divers secteurs tels que l’hôtellerie, la restauration, l’événementiel, les discothèques ou encore les salles de sport, a annoncé ce mercredi soir le ministère du Travail. Il s’agit d’une « aide économique ponctuelle et non reconductible », « ciblée sur les secteurs très impactés ».

20h15. 100 millions d’Américains vaccinés d’ici fin février ?L’administration du président Donald Trump prévoit d’avoir vacciné 100 millions de personnes aux Etats-Unis d’ici la fin du mois de février avec deux vaccins, soit environ 40 % des adultes et « plus ou moins la taille de la population à risque, les personnes âgées, les professionnels de santé », selon un haut responsable. Selon lui, dès le mois de décembre, 40 millions de doses des vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna permettront de vacciner 20 millions de personnes.

20h05. Covid-19 : la solitude, l’autre épidémie. La Fondation de France publie ce jeudi son 10e rapport annuel sur les solitudes que nous révélons en exclusivité. Il montre une forte augmentation de l’isolement, amplifiée par la crise sanitaire. Nos explications.

19h49. 3 478 patients sont actuellement en réanimation en France, toujours selon Géodes. 161 nouveaux patients ont été admis en soins intensifs ces dernières 24 heures. Au total, 26 986 malades sont hospitalisés après une infection au Covid-19.

19h47. 312 personnes sont décédées des suites du Covid-19 à l’hôpital ces dernières 24 heures, selon les données disponibles sur Géodes, la plateforme de Santé Publique France.

19h45. Plus de 14 000 nouvelles contaminations ont été dénombrées en France ces dernières 24 heures, selon le bilan de Santé Publique France du jour. Dans le détail, 12 071 cas ont été confirmés par test PCR, et 1 993 par test antigénique.

19h40. Six mètres carrés de jauge dans les lieux de culte ? Insuffisant, selon certaines autorités religieuses. Après la décision du Conseil d’Etat, le gouvernement a jusqu’à ce jeudi matin pour définir une nouvelle jauge dans les églises, mosquées ou synagogues. Mais sa dernière proposition, 6 m2 par fidèle, ne satisfait toujours pas les autorités religieuses.

LIRE AUSSI > Jauge dans les lieux de culte : la proposition des 6 m2 par fidèle ne fait pas l’unanimité

19h30. Au Royaume-Uni, les Britanniques ne sont pas si pressés de se faire vacciner. Le Royaume-Uni a surpris le monde en annonçant le début de sa campagne de vaccination contre le coronavirus dès la semaine prochaine. Mais les Britanniques n’ont en pas forcément envie. Le reportage de notre correspondante à lire ici.

19h15. Plus de 16 000 nouvelles places pour les sans-abri. Le ministère du Logement annonce l’ouverture de 16 069 places supplémentaires depuis le 17 octobre pour accueillir des sans-abri, ainsi que 927 places en centres d’hébergement spécialisé pour les SDF malades du Covid-19 et n’ayant pas besoin d’être hospitalisés. Ces places s’ajoutent au 177 442 places déjà ouvertes, précise le ministère.

19h10. Vers une quarantaine de dix jours aux Etats-Unis. Les autorités sanitaires américaines recommandent de réduire de 14 à 10 jours la quarantaine des personnes entrées en contact avec un cas positif au coronavirus si elles n’ont pas développé de symptômes. La quarantaine pourrait même être réduite à 7 jours dans le cas où la personne exposée au Covid-19 a reçu un test négatif, selon ces nouvelles directives.

19 heures. Comment expliquer l’avance du Royaume-Uni sur le vaccin Pfizer/BioNTech? Le pays s’est en fait détaché des procédures européennes de vérification du test, en laissant sa propre agence nationale du médicament se prononcer sur la question. On vous explique tout dans cet article.

18h50. Les salariés de TAP Portugal inquiets. Des centaines de salariés de la compagnie aérienne TAP Air Portugal ont manifesté aujourd’hui à Lisbonne pour exprimer leur inquiétude sur le contenu précis du plan de restructuration que le gouvernement doit présenter à Bruxelles au plus tard le 10 décembre.

Promis à la Commission européenne en contrepartie de la renationalisation de la compagnie, qui a reçu une aide publique de 1,2 milliard d’euros pour survivre à l’effondrement du trafic aérien provoqué par la crise sanitaire, ce plan de restructuration passera notamment par la suppression de centaines d’emplois, selon les projets évoqués par les syndicats.

18h40. Aura-t-on des métros la nuit du 31 décembre ? En raison des contraintes sanitaires, Ile-de-France Mobilités planche encore, avec les associations d’usagers, sur la formule à adopter le soir du 31 décembre, où l’on trouve d’habitude des métros toute la nuit. On vous explique les scénarios possibles dans l’article ci-dessous.

18h35. Et si la confusion soudaine était liée au Covid? En ces temps de pandémie, des chercheurs allemands viennent de montrer qu’en présence de signes d’agitation ou de confusion, il fallait systématiquement faire passer un test du coronavirus. Surtout chez les personnes âgées. La médecin Martine Perez fait le point.

18h30. Pas de coup de pouce au Smic au 1er janvier. Le salaire minimum ne sera « vraisemblablement » pas revalorisé cette année au-delà de ce que recommande le groupe d’experts sur le Smic, soit « entre 1 % et 1,2 % », indique le Premier ministre Jean Castex sur RMC et BFMTV.

18h25. L’économie française encore loin de son niveau d’avant-crise. L’économie française devrait rester en décembre encore 8 % sous son niveau d’avant la crise sanitaire, après un écart de 12 % en novembre, même si « l’horizon s’éclaircit » avec la levée progressive du confinement et un rebond attendu de la consommation, estime l’Insee.

18h15. Des dépistages massifs à Lille, Saint-Etienne et au Havre. Selon BFMTV, une campagne massive de tests pour le Covid-19 sera expérimentée prochainement dans ces trois villes.

18h10. La Chine détrône les Etats-Unis comme premier partenaire de l’Europe. Sur les neuf premiers mois de l’année 2020, les échanges entre l’UE et la Chine ont atteint 425,5 milliards d’euros, contre 412,5 milliards d’euros entre l’UE et les Etats-Unis, selon les dernières données publiées par Eurostat. Une conséquence de l’épidémie de Covid-19 et du rebond rapide de l’activité chinoise.

18h07. Les élus alpins et professionnels de la montagne saisissent le Conseil d’Etat pour contester la fermeture des remontées mécaniques. Les présidents de la région Auvergne-Rhône-Alpes, des départements de Savoie, Isère et Haute-Savoie et des professionnels de la montagne annoncent la saisine du Conseil d’Etat contre la décision du gouvernement de fermer les remontées mécaniques pour les fêtes de Noël. « La décision de fermeture des remontées mécaniques et son impact sur l’économie de la montagne génèrent une profonde incompréhension dans nos territoires », soulignent ces élus et professionnels dans un communiqué.

18h05. TUI obtient un paquet d’aides de 1,8 milliard d’euros. Le numéro 1 mondial du tourisme va bénéficier d’un nouveau programme d’aide à hauteur de 1,8 milliard d’euros de la part de l’Etat allemand et d’investisseurs privés pour affronter la pandémie. C’est la troisième fois en quelques mois que l’Etat vole au secours de l’entreprise, qui a déjà reçu 3 milliards d’euros d’aides publiques.

18 heures. L’UE appelle à ne pas relâcher la discipline sur les séjours au ski. Face au débat sur la réouverture des stations de ski, Bruxelles appelle à ne pas assouplir les restrictions contre le Covid, tout en reconnaissant que les voyages transfrontaliers et vols au sein de l’UE n’étaient pas « un facteur de risque supplémentaire important » en raison de la large propagation du virus.

« Les principes à respecter restent les mêmes […] éviter les foules, les contacts rapprochés, les espaces clos », a martelé la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides, appelant à faire preuve de « discipline personnelle ».

17h50. Bientôt trois essais de vaccins en France. À partir de la mi-décembre, trois essais de vaccins devraient démarrer auprès de 2 200 volontaires à l’Inserm. Deux de ces essais seront des essais de phase 3, c’est-à-dire la phase la plus avancée : ils concernent le vaccin du laboratoire Janssen (filiale de Johnson & Johnson) et celui développé par la firme AstraZeneca et l’université d’Oxford.

Le troisième essai concerne un des vaccins les plus avancés dans son élaboration, celui du laboratoire américain Moderna. Il est évalué en phase 3 sur 30 000 personnes aux Etats-Unis, mais l’essai français se fera à moins grande échelle, en phase 2 et sur 180 volontaires, à partir de fin décembre ou début janvier.

17h45. Plus de 2000 manifestants pour défendre la saison de ski aux Alpes. Plus de 2 000 personnes, représentant tout l’écosystème montagnard, réclament à Bourg-Saint-Maurice (Savoie) et Bourg d’Oisans (Isère) le droit de travailler dès la période de Noël en dépit du veto gouvernemental.

« Notre activité économique dépend en grande partie du tourisme et là on ressent comme une injustice d’avoir été les seuls mis de côté pour la reprise de mi-décembre », confie Guillaume Desrues, maire de Bourg-Saint-Maurice/Les Arcs.

17h35. Une réouverture des stades pour le 15 décembre ? Interrogé sur RMC/BFMTV sur le fait de savoir quand les spectateurs allaient pouvoir revenir dans les stades dans le cadre des championnats professionnels, Jean Castex a répondu : « C’est un sujet qui est en cours de discussion, pas avant le 15 décembre, c’est sûr ». La ministre des Sports Roxana Maracineanu avait récemment estimé « envisageable » cette date du 15 décembre, une demande des clubs qu’elle a « portée » auprès du Premier ministre.

17h25. En attendant la vaccination, l’Angleterre se déconfine. Entre esprit de Noël et la bonne nouvelle de l’approbation d’un vaccin, les Anglais ont repris aujourd’hui le chemin des magasins après quatre semaines de confinement, retournant à un système de restrictions régionales.

Tolga Akmen/AFP
Tolga Akmen/AFP  

Dans le grand magasin Selfridges à Londres, boules à facettes, musique et Père Noël ont accueilli les clients masqués qui ont pu pour la première fois depuis quatre semaines déambuler dans les allées pour faire leurs courses pour les fêtes.

17h15. Pour le vaccin, Boris Johnson attendra son tour. Le Premier ministre britannique Boris Johnson compte attendre son tour pour se faire vacciner contre la maladie Covid-19 sans passer en priorité, indique Downing Street. « Nous savons qu’il ne voudrait pas prendre une dose destinée à quelqu’un d’extrêmement vulnérable et qui devrait l’avoir avant lui », explique Allegra Stratton, la porte-parole du Premier ministre.

A 56 ans, Boris Johnson figure dans le huitième groupe des personnes prioritaires sur neuf établis par les autorités britanniques. Les résidents des maisons de retraite figurent dans le premier groupe, suivis des soignants et plus de 80 ans.

17 heures. Cérémonies religieuses : une jauge à six mètres carrés par fidèle ? Le Premier ministre Jean Castex a proposé mercredi d’assouplir à « 6 m2 par fidèle » la jauge sanitaire du nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies religieuses, contre 30 personnes maximum actuellement. Pour l’instant « aucune décision » n’a été prise « car le Conseil d’Etat nous a donné trois jours et le délai expire demain (jeudi) matin », a déclaré le Premier ministre sur BFMTV/RMC.

16h55. Skier en Europe ou pas, telle est la question. Les remontées mécaniques en France seront fermées pendant les vacances de Noël, tandis que ceux qui iront skier à l’étranger pourraient faire l’objet de mesures d’isolement à leur retour, a annoncé Jean Castex. On vous explique cette cacophonie européenne en cinq questions.

16h30. Les voyageurs ne doivent pas être traités comme des populations à haut risque, « ni traités comme des contacts de cas Covid-19, sauf s’ils ont été en contact connu avec un cas positif confirmé », affirment le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et l’Agence de la sécurité aérienne (EASA). Ils doivent au contraire « être traités de la même manière que les résidents locaux », jugent-ils, appelant les gouvernements à prendre en compte ces recommandations dans l’élaboration de leurs politiques.

16h15. Il faut avoir fait 220 heures de chômage partiel pour valider un trimestre de retraite, apprend-on via le Journal officiel. Le gouvernement avait annoncé début mai « l’acquisition des droits à la retraite de base pendant les périodes d’activité partielle », rapidement entérinée par le Parlement, qui a voté mi-juin cette mesure « à titre exceptionnel » pour « les périodes comprises entre le 1er mars et le 31 décembre 2020 ».

Le décret paru mercredi ajoute toutefois un détail de taille : pour les assurés relevant du régime général de la Sécurité sociale (Cnav) et pour les salariés agricoles (MSA), 220 heures indemnisées au titre de l’activité partielle sont requises pour valider un trimestre – dans la limite de quatre trimestres par an.

16 heures. Vaccins : accusée d’être trop lente par le Royaume-Uni, l’UE se défend. « L’important n’est pas d’être le premier, mais d’avoir un vaccin sûr et efficace », a répliqué le ministre allemand de la Santé Jens Spahn, au cours d’une réunion en visioconférence avec ses homologues de l’UE.

« Il faut noter qu’il y a différentes procédures et approches : les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont opté pour des autorisations d’utilisation d’urgence, alors que nous avons préféré l’approche conditionnelle normale, recourant à une procédure éprouvée, ce qui peut conduire à quelques différences de calendrier », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse. Le gouvernement britannique a annoncé avoir accordé son feu vert au vaccin après recommandation de son Agence indépendante de réglementation des médicaments (MHRA), assurant que cette première parmi les pays occidentaux avait été permise par le Brexit.

15h50. Le Cese demande l’accès aux minima sociaux pour les 18-25 ans. « Permettre aux jeunes de bénéficier d’un minimum de sécurité financière et d’accéder à une disposition de formation et/ou d’insertion constitue un enjeu primordial, quel qu’en soit le mécanisme : mise en place d’un revenu minimum social garanti, ouverture du RSA, généralisation d’une Garantie Jeunes transformée en un droit… », souligne le Conseil économique, social et environnemental dans un appel.

Le Conseil salue « les mesures fortes » annoncées le 26 novembre lors du renforcement du plan jeunes comme « les aides d’urgence aux travailleurs précaires et jeunes diplômés », « la revalorisation des barèmes de rémunération des stagiaires » ou encore l’augmentation du nombre de Garanties Jeune. Mais, « au-delà des mesures temporaires et conjoncturelles », c’est « dans une réforme structurelle de nos politiques de jeunesse que doit être trouvée la réponse à la précarisation des 18-25 ans, en forte croissance ces vingt dernières années », juge-t-il.

15h25. Dépistage et vaccination autorisés pour les médecins du travail. Une ordonnance, adoptée aujourd’hui en conseil des ministres, autorise « le médecin du travail et, sous sa supervision, d’autres professionnels de santé des services de santé au travail » à « prescrire et réaliser, dans des conditions et selon des modalités précisées par décret, des tests de détection du SARS-CoV-2 ». Les services de santé au travail sont également autorisés à participer aux actions « de vaccination définies par l’Etat », sans précision à ce stade des modalités. Les médecins pourront participer au dépistage et à la vaccination de patients jusqu’au 16 avril 2021.

15h05. La Corée du Nord, propagande et espionnage. Des pirates informatiques nord-coréens auraient récemment tenté de s’introduire dans au moins neuf organismes de santé, dont le géant pharmaceutique Johnson&Johnson et les développeurs de vaccins AstraZeneca et Novavax. Pourtant le pays le plus fermé au monde n’a officiellement rencontré aucun cas de coronavirus. Figurent aussi parmi les entités visées le Beth Israël Deaconess Medical Center à Boston, l’université de Tuebingen en Allemagne ainsi que quatre entreprises pharmaceutiques sud-coréennes.

14h55. Londres ne battra pas Moscou. Le président russe Vladimir Poutine demande le début des vaccinations « à grande échelle » dès la semaine prochaine en Russie. « Mettons-nous d’accord sur ce point : vous ne me ferez pas de rapport la semaine prochaine, mais vous commencerez la vaccination de masse. Mettons-nous déjà au travail », a-t-il dit à la vice-Première ministre Tatiana Golikova.

14h50. À lire. Alors que la mission d’enquête de l’OMS peine à avancer sur le terrain, la Chine cherche à remettre en cause l’origine géographique du SARS-CoV-2. Notre décryptage à lire dans cet article.

14h45. Israël paie sa dette à l‘Autorité palestinienne. « Le gouvernement israélien transfère tout ce qui est financièrement dû à l’Autorité palestinienne, soit 3,768 milliards de shekels » (1,15 milliard de dollars, 950 millions d’euros), a écrit ce mercredi sur Twitter le ministre palestinien des Affaires civiles. Il s’agit des taxes, notamment douanières, que perçoit l’Etat hébreu pour le compte de l’Autorité palestinienne et dont le transfert avait été gelé depuis l’arrêt de la coordination israélo-palestinienne en mai. L’Autorité palestinienne a grand besoin de cet argent, pour lutter contre la pandémie et la crise économique qu’elle a engendrée.

14h30. JO les dates. Pour rappel, les Jeux olympiques de Tokyo, repoussés d’un an, doivent maintenant se tenir en 2021, du 23 juillet au 8 août, et les Jeux paralympiques du 24 août au 5 septembre.

14h20. Castex parlera demain de stratégie vaccinale. Le Premier ministre tient demain, à 18h30, une conférence de presse. En compagnie du ministre de la Santé Olivier Véran, il dévoilera plus en détail la stratégie vaccinale de la France. Ce matin sur RMC et BFM, Jean Castex a précisé qu’une première vague bénéficierait aux pensionnaires d’Ehpad et personnels soignants, entre la fin décembre et début janvier.

14h10. Des JO de Tokyo surveillés. Les athlètes olympiques seront soumis à un test anti-covid à leur arrivée au Japon et ceux résidant au Village olympique devront se soumettre à des tests réguliers, avec un intervalle envisagé de 96 à 120 heures. Les spectateurs étrangers seront dispensés de quarantaine – une mesure jugée « impraticable » – et pourront également utiliser les transports publics, mais ils devront respecter des règles strictes allant du port de masque à l’interdiction de crier, en passant par la conservation des talons de billets pour faciliter le traçage d’éventuels contacts.

Une décision finale sur le nombre maximal de spectateurs dans les stades sera prise au printemps.

13h55. L’OMS recommande le port du masque dans les lieux fermés sans aération adéquate. « À l’intérieur, à moins que l’aération n’ait été jugée adéquate, l’Organisation mondiale de la Santé conseille au grand public de porter un masque non médical, peu importe si une distance physique d’au moins un mètre peut être maintenue ou pas. »

13h50. Limite de dix personnes pour les réveillons en Norvège. La Norvège relève à dix le nombre maximal d’invités aux réveillons de fin d’année. Les recommandations actuelles limitent à cinq le nombre de convives que l’on peut accueillir chez soi pour peu de respecter une distance d’un mètre. Cette règle demeurera jusqu’en 2021 mais, à deux reprises pendant les fêtes, il sera exceptionnellement permis d’accueillir plus de monde.

13h45. Ski dès le 24 décembre en Autriche. Les Autrichiens pourront skier à partir du 24 décembre, mais les infrastructures touristiques d’accueil n’ouvriront qu’après le 7 janvier. A cette date, « Les sports individuels de plein air tels que le ski seront à nouveau possibles, de sorte que le public pourra faire du sport pendant les vacances », déclare le chancelier Sebastian Kurz.

13h35. Vaccin gratuit en Italie. Le vaccin anti-Covid sera gratuit en Italie. Les médecins et le personnel de santé, soit environ 1,4 million de personnes, seront les premiers à être vaccinés, suivis par les pensionnaires de résidences pour personnes âgées (570 000 personnes). Viendront ensuite les enseignants, les policiers et les gardiens de prisons, avant de passer à la population dans son ensemble.

13h25. Le Covid-19 tire les salaires vers le bas. La pandémie a fait baisser les salaires au premier semestre et devrait leur faire subir « une très forte pression » à la baisse à brève échéance, selon un rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT). Au premier semestre, elle évoque « une pression à la baisse sur le niveau ou sur le taux de croissance des salaires moyens dans deux tiers des pays » pour lesquels des données récentes sont disponibles. Elle précise que « dans les autres pays, le salaire moyen a augmenté de façon largement artificielle, reflétant les suppressions d’emploi conséquentes qui ont touché les travailleurs faiblement rémunérés ».

Le rapport montre aussi que la crise n’a pas eu les mêmes conséquences pour les hommes que pour les femmes, ces dernières étant touchées « de manière disproportionnée ». La crise a aussi touché de manière similaire les travailleurs faiblement rémunérés, en aggravant les inégalités salariales. Dans certains pays européens, « sans les subventions salariales, la moitié des travailleurs les moins bien rémunérés auraient perdu environ 17,3 % de leur salaire » contre 6,5 % pour l’ensemble des travailleurs.

13h15. Le gouvernement britannique vante le Brexit. Le gouvernement britannique assure que le Brexit a permis au Royaume-Uni d’être le premier pays occidental à autoriser un vaccin contre le nouveau coronavirus. « Alors que jusqu’à plus tôt cette année nous étions dans l’Agence européenne du médicament, grâce au Brexit (NDLR : la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne) nous avons pu prendre une décision […] fondée sur le régulateur britannique, un régulateur de classe mondiale, et non au rythme des Européens, qui avancent un peu plus lentement », affirme le ministre de la Santé, Matt Hancock.

June Raine, la directrice de l’Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), apporte une nuance. « Nous avons pu annoncer la fourniture de ce vaccin en vertu de clauses de la législation européenne qui existent jusqu’au 1er janvier. »

13 heures. Menace pour les Mondiaux de ski et de snowboard freestyle. Les Mondiaux de ski et de snowboard freestyle prévus à Yanqing du 18 au 28 février 2021 devraient être annulés en raison des restrictions imposées par la Chine face à la pandémie, indique la Fédération internationale de ski (FIS).

12h40. Le bilan quotidien de la pandémie. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 482 240 morts. Au moins 63 865 770 cas ont été recensés, mais certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Les États-Unis sont le pays le plus touché en nombre de morts avec 270 69. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 173 817 morts, l’Inde avec 138 122 morts, le Mexique avec 106 765 morts et le Royaume-Uni avec 59 051 morts. Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 145 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (109), l’Espagne (97) et l’Italie (93).

12h25. La commission d’enquête de l’Assemblée dénonce « un pilotage défaillant de la crise ». À l’issue de six mois d’audition, la commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale a souligné une série de manquements des pouvoirs publics en amont de la crise sanitaire et pendant. Damien Abad, le président du groupe LR a estimé que la France était « mal armée » face à la pandémie qui a éclaté en début d’année.

12 heures. La Suède renonce à son tour aux étapes de Coupe du monde de ski de fond en décembre. L’équipe de Suède de ski de fond emboîte le pas à la Norvège et n’alignera aucun représentant sur les deux prochaines étapes de Coupe du monde de ski de fond programmées en décembre à Davos et Dresde en raison des risques liés au Covid-19.

11h50. Attention au crime organisé. L’organisation internationale de police Interpol adresse un message d’avertissement à ses 194 pays membres, appelés à se préparer à des actions du crime organisé centrées sur les vaccins contre le coronavirus. Dans une notice orange d’alerte sécurité, Interpol prévient d’une « potentielle activité criminelle liée à la contrefaçon, au vol et à la promotion illégale de vaccins contre la Covid-19 et la grippe ». « La pandémie a déjà donné lieu à une activité criminelle prédatrice et opportuniste sans précédent », rappelle Interpol, évoquant avoir déjà constaté « la promotion, la vente et l’administration de faux vaccins ».

11h30. Examen « rigoureux » pour le vaccin de Pfizer et BioNTech. L’agence britannique du médicament assure avoir approuvé le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, une première dans le monde occidental, de la manière « la plus rigoureuse » et sans précipitation. « Des équipes distinctes ont travaillé en parallèle de la manière la plus rigoureuse sur ce vaccin, sans négliger aucun aspect », selon June Raine, la directrice de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) lors d’une conférence de presse.

11 heures. Des saisonniers marocains dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Environ 300 travailleurs saisonniers marocains vont être acheminés courant décembre vers les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, à la demande d’exploitants agricoles qui manquent de main-d’œuvre en raison de la fermeture des frontières extérieures de l’Europe.

La date exacte n’est pas encore arrêtée, mais un vol dédié « pour le compte des exploitants des départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse », qui aura lieu « durant le mois de décembre », se prépare et « devra porter sur environ 300 saisonniers », explique Didier Leschi, directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), qui chapeaute l’opération.

10h35. La SNCF pourrait perdre jusqu’à 5 milliards d’euros en 2020. Durement frappée par la crise sanitaire, la SNCF pourrait perdre près de 5 milliards d’euros cette année, selon son PDG Jean-Pierre Farandou. « Je rappelle qu’au premier semestre […], nous étions en résultat net à -2,5 milliards. On sera pas loin de faire x2 », dit-il devant la commission de l’aménagement du territoire du Sénat.

10h25. Le procès des attentats de 2015 reprend. Le procès des attentats de janvier 2015, suspendu depuis un mois à cause de la crise sanitaire, reprend en présence du principal accusé, Ali Riza Polat. Il est déclaré « apte » par les médecins à participer à l’audience malgré ses protestations. Les traits tirés et la barbe fournie sous son masque en tissu, Ali Riza Polat, diagnostiqué positif fin octobre au Covid-19, a pris place en dernier dans le box vitré aux côtés de ses coaccusés, devant une salle comble.

10h15. Feu d’artifice en Colombie. À Medellin, en Colombie, la pandémie n’a pas empêché ces personnes de se rassembler pour célébrer avec un feu d’artifice traditionnel l’entrée dans la période des fêtes de Noël. Certaines portaient un masque, d’autres non.

AFP/Joaquin Sarmiento
AFP/Joaquin Sarmiento  

10 heures. 6m² pour les cérémonies religieuses? Lors de son interview sur BFMTV et RMC, le Premier ministre, Jean Castex, est revenu sur la jauge de 30 personnes pour les cérémonies religieuses. Il propose d’assouplir à « 6 m² par fidèle » la jauge sanitaire du nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies religieuses. Dimanche, le Conseil d’Etat, saisi par des associations catholiques, a donné trois jours au gouvernement pour revoir sa copie, jugeant la jauge de 30 personnes décrétée face au Covid-19 trop stricte et « disproportionnée » car ne prenant « pas en compte la taille des édifices religieux ». Pour l’instant « aucune décision » n’a été prise « car le Conseil d’Etat nous a donné trois jours et le délai expire demain (jeudi) matin ».

9h45. Vers un report de l’Open d’Australie de tennis. L’Open d’Australie, qui a très peu de chance de débuter comme prévu le 18 janvier, pourrait être décalé de trois semaines et se dérouler du 8 au 21 février 2021 en raison de la pandémie de Covid-19, rapporte l’Equipe. Des décisions seront rapidement prises.

Les joueurs devraient arriver « impérativement entre le 15 et le 17 janvier » et devraient subir une quarantaine « sous bulle » jusqu’au 31 janvier.

9h35. « Fantastic ». Le Premier ministre britannique Boris Johnson salue, sur Twitter, la première autorisation de mise sur le marché d’un vaccin anti-covid. Il confirme qu’il sera disponible dès la semaine prochaine.

9h25. Noël avant l’heure en Grande-Bretagne. Non seulement le confinement d’un mois est terminé aujourd’hui, et un système de restrictions locales se met en place, mais un vaccin va bientôt arriver (lire ci-dessous à 8h15).

9h15. Et les stades ? Le Premier ministre Jean Castex a indiqué sur RMC et BFMTV que les spectateurs ne seraient pas de retour dans les stades « avant le 15 décembre » alors que le sport professionnel se dispute à huis clos depuis près de deux mois et qu’Emmanuel Macron avait évoqué janvier. « C’est un sujet qui est en cours de discussion, pas avant le 15 décembre, c’est sûr ».

9h10. Le sport en salle, c’est pas maintenant. Les bonnes résolutions du nouvel an devront attendre au moins trois semaines : le Premier ministre a confirmé que les salles de sport ne rouvriraient pas leurs portes « avant le 20 janvier ».

9 heures. Les USA homologuent le test sanguin Roche. Les autorités sanitaires américaines ont homologué le test du laboratoire Roche qui permet de mesurer le niveau des anticorps chez les personnes qui ont été exposées au virus. Ce test sérologique, appelé Elecsys Anti-SARS-CoV-2, est réalisé à partir d’un échantillon sanguin.

8h51. Où en sont les vaccins ? « Il faut obtenir d’abord l’autorisation de mise sur le marché d’abord des autorités américaines puis européennes », affirme le Premier ministre. Puis quatre types de personnes seront prioritaires, conformément aux préconisations de la Haute autorité de santé. « On a un planning », assure le chef du gouvernement. « Plus vous êtes exposé au virus, plus vous êtes âgé », plus vite vous serez vacciné. « Nous avons de quoi vacciner 100 millions de personnes », assure-t-il.

8h48. Le Premier ministre annonce des tests massifs sans les annoncer. « Il y aura trois expérimentations, peut-être dans le Nord, peut-être en Normandie », laisse-t-il entendre, refusant d’en dire plus.

8h43. Pour ceux qui tentent de skier à l’étranger. Le Premier ministre précise que des contrôles aléatoires seront menés aux frontières des départements limitrophes de l’Espagne, de la Suisse, et des autres pays laissant leurs stations ouvertes. Les contrevenants risquent « une amende, un test et un isolement de sept jours ». « Je vais continuer à protéger mes concitoyens, et par principe d’équité les gestionnaires des stations françaises » faute d’harmonisation.

8h40. Sur les stations de ski. « J’essaie de limiter les flux importants et les rassemblements importants ». Jean Castex est visiblement agacé que la question revienne sans cesse, que les remontées mécaniques soient fermées aux skieurs jusqu’au 20 janvier mais pas les stations de ski.

8h37. Des conséquences économiques moins graves. « Pendant le premier confinement, l’économie avait chuté de 30 %. Cette fois, elle chute de moins 10 %, c’est beaucoup mieux. Et « la situation n’est pas encore réglée » insiste le Premier ministre.

8h35. Satisfecit. « Le pays fait face à la plus terrible épidémie qu’il a connue depuis un siècle, ça me/nous conduit à prendre des mesures très difficiles. Grâce aux efforts des Français, elle diminue ».

8h34. Couvre-feu = attestations. « Pour le reste de la journée, nous pourrons nous déplacer sans remplir d’attestation » à partir du 15 décembre, réaffirme Jean Castex.

8h28. Un autre sujet. L’article 24. Le Premier ministre a d’abord été interrogé sur l’article 24, si controversé. Le Covid attendra. En attendant, vous pouvez lire notre article sur « comment » Jean Castex tente de reprendre la main sur l’article 24.

8h20. Jean Castex est interviewé sur RMC et BFMTV.

8h15. Vaccin autorisé au Royaume-Uni. Le vaccin de Pfizer et BioNTech est approuvé pour une utilisation au Royaume-Uni. « Le gouvernement a accepté aujourd’hui la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d’approuver l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech », a déclaré un porte-parole du gouvernement, indiquant que « le vaccin sera disponible dans tout le Royaume-Uni à partir de la semaine prochaine. » Plus de détails dans notre article.

8h05. Pauline, 23 ans, souffre du Covid-19 depuis huit mois. Dans cet article, le Parisien raconte la souffrance de Pauline. Cette jeune femme de 23 ans conserve des séquelles neurologiques, cardiaques et ORL du Covid-19 huit mois après avoir contracté la maladie.

7h45. Un salon du livre et de la presse jeunesse un peu particulier. Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis) se tient à partir d’aujourd’hui, mais dans un format un peu particulier. Il se déroule à la télévision, dans les librairies, bibliothèques et établissements scolaires. Plus de détails dans notre article.

7h25. Vaccin gratuit au Japon. Le Japon fournira gratuitement des vaccins contre le COvid-19 aux 126 millions d’habitants du pays, en vertu d’un projet de loi adopté au moment où l’archipel fait face à une recrudescence des infections.

Le Japon a déjà précommandé des vaccins pour 60 millions de personnes auprès de l’entreprise pharmaceutique Pfizer et pour 25 millions de personnes supplémentaires auprès de la société de biotechnologie Moderna. Il a également confirmé qu’il recevrait 120 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca.

7h05. Fin du deuxième confinement en Angleterre. L’Angleterre sort d’un confinement de quatre semaines pour retourner à une approche régionale. C’était le deuxième confinement subi par l’Angleterre, le pays le plus endeuillé en Europe par la pandémie en valeur absolue avec plus de 59 000 morts pour 1,6 million de cas positifs.

Il est remplacé, au moins jusqu’en février, par un système d’alerte à trois niveaux, imposant des restrictions localement selon la gravité de l’épidémie. Quasiment toute l’Angleterre, soit environ 55 millions de personnes, est placée en niveau d’alerte 2 ou 3, sauf l’île de Wight, les Cornouailles et les îles Scilly, qui se trouvent en niveau 1, le plus faible. Le Premier ministre, Boris Johnson, espère pouvoir mettre fin à ce dispositif au printemps grâce à l’action conjuguée des vaccins et du dépistage de masse.

6h45. Plus de 2 500 décès en 24 heures aux Etats-Unis. Les Etats-Unis, qui font face à une flambée de l’épidémie depuis plusieurs semaines, ont enregistré mardi plus de 2 500 morts en 24 heures, un plus haut depuis fin avril, selon les données de l’université Johns-Hopkins qui font référence. Le pays a, dans le même temps, enregistré plus de 180 000 nouveaux cas de Covid-19.

6h30. Professionnels de santé et maisons de retraite prioritaires aux Etats-Unis. Les professionnels de santé et les résidents des maisons de retraite devraient être prioritaires pour la vaccination aux Etats-Unis, selon les experts des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Ces deux populations représentent environ 24 millions de personnes, soit le nombre approximatif de gens pouvant être vaccinés au mois de décembre, selon les prévisions des autorités.

Le gouvernement fédéral de Donald Trump recommandera un ordre de priorité qui ne sera pas forcément celui des CDC. Au risque de créer la confusion, ce sera au final chacun des 50 Etats et des territoires qui fixera la liste des groupes prioritaires dans sa juridiction, même si la plupart devaient adhérer aux recommandations des autorités sanitaires.

6h15. Des chercheurs travaillent sur un spray contre le Covid-19. Des chercheurs de l’université américaine de Pennsylvanie tentent, avec la société de biotechnologie Regeneron, de développer un spray nasal qui protégerait du Covid-19. L’idée est de s’appuyer sur le principe de la thérapie génique en introduisant dans le nez et la gorge du matériel génétique dans des cellules amenées, en réponse, à produire de puissants anticorps qui empêcheraient les infections au nouveau coronavirus.

« L’avantage de notre approche est que vous n’avez pas besoin d’avoir un système immunitaire compétent pour que ce soit efficace », déclare le professeur James Wilson, en charge du projet. Plus de détails dans notre article.

6 heures. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct pour suivre toute la journée l’actualité liée à la pandémie de nouveau coronavirus.

Leave a Reply

%d bloggers like this: