Couvre-feu, restaurants, variants du Covid-19… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Jean… – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Le chef du gouvernement Jean Castex a mis en garde, lors d’une conférence de presse ce jeudi, face à une situation sanitaire toujours préoccupante sur le territoire national.

“2021 sera l’année de l’espérance”. C’est ainsi que le Premier ministre Jean Castex a débuté sa première conférence de presse de l’année liée à la situation sanitaire du Covid-19, ce jeudi soir.

“Certes, la circulation du virus reste moins active chez nous que chez la plupart de nos voisins européens”, a déclaré Jean Castex lors de ce point hebdomadaire, faisant référence à la situation alarmante au Royaume-Uni ou encore en l’Allemagne. Toutefois, “l’épidémie reste élevée”, a-t-il mis en garde, estimant que la “pression était très forte sur les hôpitaux”.

· Vers un nouveau durcissement des mesures?

“Il est hors de question de désarmer nos sytèmes hospitaliers” et “il n’est pas question que nous baissions la garde dans les semaines à venir”, a donc prévenu le Premier ministre. “Nous devons être prêts à les renforcer au cas où la situation s’aggraverait dans les prochains jours”, car “nous sommes loin des 5000 cas par jour”.

Jean Castex a ensuite ajouté: “Je ne peux exclure que nous ayons à prendre des mesure nationales supplémentaires si nous faisons le constat dans les prochains jours que nous avons besoin”.

Le chef du gouvernement a rappelé que “chaque jour, 2500 nouvelles hospitalisations et plus de 200 admissions en réanimation” étaient comptées en France, en faisant observer que “cette pression ne s’est pas réduite au cours du dernier mois”. “La situation sanitaire est devenue plus fragile”, a même souligné le chef du gouvernement.

· La frontière avec le Royaume-Uni fermée “jusqu’à nouvel ordre”

La frontière avec le Royaume-Uni restera fermée “jusqu’à nouvel ordre”. Toutes les personnes venant de Grande-Bretagne ou d’Afrique du Sud doivent présenter un test négatif pour entrer sur le territoire national.

· Les établissements fermés le resteront au moins jusqu’à fin janvier

Les lieux culturels, établissements et équipements sportifs actuellement fermés le resteront jusqu’à la fin du mois au moins, a prévenu le Premier ministre. “La perspective d’une réouverture des bars et des restaurants n’est pas réaliste (…) jusqu’à la mi-février”, a aussi ajouté Jean Castex.

· Couvre-feu dès 18h envisagé dans 10 nouveaux départements

Le Premier ministre a fait savoir que 10 départements français supplémentaires pourraient être concernés par un couvre-feu à partir de 18 heures, alors que 15 départements de l’Est de la France y sont déjà soumis. Jean Castex a fait savoir que cette mesure était envisagée, qu’une décision devrait être prise d’ici vendredi soir, pour une entrée en vigueur dès ce dimanche. Il n’a toutefois pas à ce stade détaillé la liste de ces départements.

· Le couvre-feu à 20h maintenu deux semaines

Le couvre-feu entre 20h et 6h du matin, lui, est maintenu pour deux semaines minima, a également indiqué Jean Castex lors de sa conférence de presse.

Le chef du gouvernement et le ministre de la Santé ont ensuite fait référence aux nouveaux variants du virus, anglais et sud-africain, qui circulent en France. Olivier Véran a expliqué que ceux-ci étaient plus contagieux de l’ordre de “40% à 70%” que le virus initial, et que les autorités sanitaires prenaient “très au sérieux” cette menace.

Le ministre de la Santé a aussi expliqué que les symptômes étaient les mêmes que pour le virus initial, et que 19 cas étaient actuellement en circulation, dont deux dans des clusters à risque. Tous les laboratoires sont mobilisés pour traquer le variant, tous les tests PCR douteux seront analysés pour faire du séquençage. Par ailleurs, une surveillance accrue est mise en place dans les écoles.

· Début de la vaccination le 18 janvier pour les + de 75 ans

Les personnes âgées de plus de 75 ans pourront se faire vacciner “à partir de lundi 18 janvier”, a aussi annoncé le Premier ministre. Ce dernier a indiqué que 45.000 personnes avaient étaient vaccinées en France au cours des cinq derniers jours, et que les quantités de vaccins reçues nous permettront de vacciner au moins un million de personnes.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: