Couvre-feu, fêtes de Noël, vaccin : à quoi pourrait ressembler le déconfinement progressif ? – ladepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Le confinement doit durer au moins jusqu’au 1er décembre. Le porte-parole du gouvernement prévient qu’on est encore “loin du déconfinement”. Comment pourrait se dérouler ce déconfinement le mois prochain ? Éléments de réponses.

Encore une douzaine de jours à tenir. Le deuxième déconfinement doit, en principe, se terminer le 1er décembre. C’est la date qu’avait annoncé Emmanuel Macron dans son discours du 28 octobre dernier. Le chef de l’Etat doit de nouveau s’adresser aux Français la semaine prochaine.

On est pourtant encore “loin du déconfinement” comme l’a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, à l’issue du conseil des ministres à la mi-journée. L’équation est complexe : comment desserrer l’étau sans prendre le risque de relancer la circulation du virus et d’être contraint à mettre en place un troisième confinement ?

Si aucune mesure n’a encore été annoncée officiellement, quel pourrait être le visage du déconfinement ? Tour d’horizon des hypothèses.

  • Un déconfinement progressif

La sortie du déconfinement sera “progressive” prévient déjà le Premier ministre Jean Castex. Interrogé devant la commission d’enquête de l’Assemblée mardi, il a reconnu que le pouvoir a “peut-être déconfiné un peu trop vite” au printemps dernier. Dans son discours la semaine prochaine, Emmanuel Macron ne devrait pas employer le mot “déconfinement” affirme le Parisien : il pourrait plutôt parler d’un allègement, si la mesure est confirmée.

Faut-il alors s’attendre à un retour du couvre-feu en décembre ? Pour se donner des marges de manœuvre, le gouvernement a obtenu la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février 2021 au minimum.

“On fera les annonces dès que nous aurons calé les décisions”, a expliqué Jean Castex devant la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale.

  • À quand la réouverture des commerces ?

Les commerces jugés non-essentiels, les bars et les restaurants sont fermés jusqu’à nouvel ordre. De nombreux commerces ont néanmoins pu reprendre une partie de leurs activités, contrairement au premier confinement, en proposant des retraits de commandes (click and collect).

Les magasins de vêtements, les librairies ou magasins de jouets vont-ils pouvoir de nouveau accueillir leur clientèle à partir du 1er décembre ou du week-end suivant pour pouvoir profiter des achats de Noël ? Rien ne l’indique encore.

Les bars et restaurants, de leur côté, qui sont soupçonnés d’être des lieux importants de contamination, pourraient devoir attendre janvier voire février 2021 pour rouvrir, selon des rumeurs.

  • Noël en famille ?

Pourrons-nous passer librement les fêtes de Noël en famille ? Des fêtes synonymes de rassemblements familiaux et de brassages importants entre les régions ? “Je ne peux pas vous promettre qu’on soit rassemblés tous ensemble à n’importe quel endroit du pays. Je le souhaite ardemment”, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran, mardi sur BFMTV. Dans tous les cas, le respect des gestes-barrières devra nous rester en tête à table ou au pied du sapin.

A lire aussi : Coronavirus : sapins, voyages, rassemblements… ce que l’on sait sur l’organisation de Noël

  • Le sport en club possible pour les enfants

Foot, rugby, judo, etc… Tous les enfants, adolescents et adultes qui pratiquent un sport dans un club ont dû, de nouveau, interrompre leurs activités. Les enfants pourraient reprendre leurs activités en décembre. Emmanuel Macron souhaite une réouverture des clubs en décembre pour les enfants uniquement. Si les conditions sanitaires le permettent, le sport pourrait reprendre avec des protocoles renforcés. Un souhait du chef de l’Etat qui reste à confirmer.

  • Bientôt vaccinés ?

Les principaux laboratoires qui mettent au point un vaccin contre le coronavirus ont multiplié les annonces de pourcentages d’efficacité ces derniers jours. “Les autorités sont dans les starting-blocks pour être prêt pour distribuer un vaccin”, a annoncé Jean Castex mardi. La France pourrait lancer la vaccination au cours du premier semestre 2021. Qui pourra être vacciné en premier : le personnel soignant, les personnes âgées ? Ce vaccin pourrait-il être rendu obligatoire ? Toutes ces questions ne sont officiellement pas tranchées.

Leave a Reply

%d bloggers like this: