Couvre-feu : avancé à 18 heures dès le 2 janvier ? La carte… – Linternaute.com

Spread the love
  • Yum

Couvre-feu : avancé à 18 heures dès le 2 janvier ? La carte des territoires concernés COUVRE FEU. Olivier Véran a annoncé une extension du couvre-feu à partir de 18 heures, dès le 2 janvier, dans les régions où les taux d’incidence dépassent le seuil d’alerte maximale. Mais alors, quels sont les territoires menacés ? Découvrez notre carte des départements qui pourraient être concernés par cette restriction.

[Mis à jour le mercredi 30 décembre à 11h12] Le reconfinement était sur toutes les lèvres, c’est finalement un avancement du couvre-feu qui a été évoqué. Ce mardi 29 décembre, Olivier Véran était invité au JT de 20 heures sur France 2, quelques heures après le Conseil de défense qui s’est tenu dans la matinée. À cette occasion, le ministre de la Santé a annoncé une extension du couvre-feu à partir du 2 janvier 2021, “dans l’ensemble des départements ou métropoles où cela s’avérera nécessaire”. Sur ces territoires qui font face à un rebond épidémique, le couvre-feu pourrait donc démarrer dès 18 heures. Olivier Véran n’a pas dévoilé la liste des zones menacées par le durcissement de cette mesure. Toutefois, il a évoqué une “situation plus problématique dans quatre régions” : le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

20 départements sont menacés par cette extension du couvre-feu après les fêtes de fin d’année. Pour définir les territoires concernés, le gouvernement observera les indicateurs de la situation sanitaire telles que les nouvelles contaminations et les hospitalisations au 1er janvier 2021. L’objectif de cette restriction est d’endiguer l’épidémie, alors qu’Olivier Véran a souligné une “pression sanitaire élevée” et “des disparités régionales”. Le ministre de la Santé a ajouté que “ce couvre-feu durera le temps nécessaire pour vérifier qu’il y a une amélioration de la situation sanitaire”. Pour l’heure, aucune annonce n’a été faite au sujet de la culture et de la restauration. Voici la liste des 20 départements menacés :

Pour rappel, si la libre circulation est redevenue la règle depuis le 15 décembre en France, avec la fin du confinement stricto-sensu, cela est uniquement valable en journée. Pour la seconde fois, le pays est en effet soumis à la règle du couvre-feu afin de contrôler au mieux l’épidémie du coronavirus tout en permettant aux Français de se déplacer pour les fêtes de fin d’année. En vigueur de 20h à 6h du matin actuellement, le couvre-feu sera notamment en place pour la soirée de la Saint-Sylvestre et devrait courir jusqu’à la fin janvier, même si la date du 7 janvier est encore annoncée pour faire le point sur la situation. Quelles sont les règles et les exceptions permettant de ce nouveau couvre-feu ? Nos réponses.

Depuis le 15 décembre et jusqu’au 20 janvier, le couvre-feu est en vigueur de 20 heures à 6 heures du matin. Les déplacements sont interdits, sauf exceptions, pendant ce créneau horaire. Le reste du temps, les sorties et déplacements sont autorisés, le confinement n’est plus en vigueur. Le 29 décembre 2020, Olivier Véran a annoncé sur le plateau du 20 Heures de France une possible extension du couvre-feu avec une heure de début avancée à 18 heures dans les régions les plus touchées. Cette mesure doit encore être confirmée ces prochains jours et se basera sur la situation sanitaire au 1er janvier. Le début de ce couvre-feu durci pourrait être fixé dès le 2 janvier 2021.

Voici les sorties autorisées pendant les heures du couvre-feu (et qui doivent être justifiées via l’attestation) :

  • Aller et retour vers et depuis son lieu de travail s’il s’agit d’un travail de nuit ou imposant un retour à domicile après 20 heures (ou un déplacement professionnel ne pouvant être reporté)
  • Motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d’enfants
  • Motifs médicaux : aller à l’hôpital, rendez-vous pour des examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achat de médicaments
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d’aides alimentaires à domicile, par exemple)
  • Aide aux personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Promenade d’un animal domestique autour de son domicile.

Malgré la fin du confinement, une attestation de déplacement est toujours en vigueur lors du couvre-feu. Ce document est nécessaire pour toute sortie prévue dans les motifs dérogatoires, entre 20 heures et 6 heures.

Les règles sont les mêmes que pour le confinement : une amende de 135 euros peut être infligée en cas de non-respect des mesures instaurées. “Et si jamais il devait y avoir réitération, c’est-à-dire si, au bout de trois fois, […] une peine de 6 mois d’emprisonnement est possible ainsi que 3750 euros d’amende”, avait précisé le ministre de l’Intérieur lors du premier couvre-feu.

Attention, si le couvre-feu ne concernait pas le 24 décembre, il sera bien en vigueur lors du 31 décembre, jour de la Saint-Sylvestre, afin d’éviter de créer de nouveaux clusters lors de rassemblements festifs. Les contrôles seront renforcés ce soir-là.

Le couvre-feu a été initialement fixé pour durer jusqu’au 20 janvier, date à laquelle les restrictions devaient prendre fin. Mais cette échéance semble à ce stade incertaine. Les indicateurs épidémiques étant sur un plateau, voire en hausse pour certains depuis début décembre, il est possible que le gouvernement décide de prolonger la mesure au début de l’année 2021. Des annonces pourraient être faites dès le début du mois de janvier. Les craintes d’un troisième confinement ont même émergé avant les fêtes mais ont été pour l’heure exclues. Olivier Véran en a fait la confirmation le 29 décembre. “Ce que nous écartons, c’est l’idée du confinement”, a-t-il expliqué.

Leave a Reply

%d bloggers like this: