Coronavirus: Toulouse et Montpellier passent en zone d’alerte maximale – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Les deux métropoles vont rejoindre Aix-Marseille, Paris, la Guadeloupe, Grenoble, Lille, Lyon et Saint-Étienne.

Après la métropole d’Aix-Marseille, la Guadeloupe, Paris et sa petite couronne, Grenoble, Lille, Lyon et Saint-Étienne, les villes de Montpellier (Hérault) et Toulouse (Haute-Garonne) vont à leur tour être placées en zone d’alerte maximale en raison de la pandémie de coronavirus.

À Montpellier, le préfet de l’Hérault va donner une conférence de presse ce lundi à 15 heures afin d’annoncer officiellement le passage de la métropole en zone d’alerte maximale, avec certaines agglomérations du département, selon nos informations.

Ainsi, les 31 communes de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) et sept autre communes – Teyran, Saint-Clément, Saint-Gely, Montarnaud, Palavas-les-Flots, Mauguio, Saint-Aunès – seront concernées par cette mesure, qui prendra effet mardi à 00h00.

La communauté de communes du pays de Lunel, la communauté d’agglomération du pays de l’Or, la communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, la communauté de communes du Clermontais et celle de la Vallée de l’Hérault passent quant à elles en zone d’alerte renforcée, selon un communiqué de la préfecture de l’Hérault.

Bars fermés dès mardi à Toulouse

Toulouse et 16 communes de son agglomération vont également passer en alerte maximale, a annoncé ce dimanche le préfet aux maires des localités concernées, selon le maire de Blagnac Joseph Carles à BFMTV. Les précisions sur les zones et les mesures seront apportées ce lundi par les autorités locales. Selon La Dépêche, cette mesure devrait entrer en vigueur mardi à 00h00 également, pour une durée de quinze jours.

Sont placées en zone d’alerte maximale les lieux où le taux d’incidence du virus est de plus de 250 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur sept jours, 100 nouveaux cas pour 100.000 habitants chez les personnes âgées sur sept jours également, et lorsque le services de réanimation sont occupés à 30% par des patients atteints du Covid-19, récapitule le site service-public.fr.

À Paris, Aix-Marseille et en Guadeloupe, ces mesures ont notamment impliqué la fermeture des bars. À Toulouse, cette mesure pourrait intervenir dès mardi.

Jérémy Brossard avec Clarisse Martin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *