Coronavirus : quelles solutions pour les parents en cas de fermeture d’école ? – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Trois jours après la rentrée scolaire, au moins 22 écoles et 120 classes ont dû être fermées après des cas de coronavirus. La menace d’une fermeture soulève de nombreuses questions pour des parents d’élèves inquiets de ne pas pouvoir garder leur enfant.

Les premières fermetures dans la région

À Pau, 224 collégiens et 68 lycéens ont été priés de retourner chez eux vendredi matin après un cas positif au collège Pierre-Emmanuel. L’établissement est fermé jusqu’au 13 septembre. Une classe de l’école de Saint-Morillon a aussi été fermée dans le Sud-Gironde vendredi. À Bordeaux, une classe CM1-CM2 de l’école Deyries dans le quartier de Nansouty est également concernée.

Dans le Lot-et-Garonne, le risque d’une fermeture guette l’école élémentaire Edouard-Lacour au Passage-d’Agen, où un élève a été testé positif. À Périgueux, un enseignant a aussi été contaminé à la cité scolaire Saint-Joseph.

>> À lire aussi : La Gironde est l’un des cinq départements de France les plus touchés par le coronavirus

Comment est prise la décision ?

Une école peut être fermée si au moins trois cas de coronavirus ont été détectés au sein de l’établissement. Selon le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer, environ 250 protocoles pour des suspicions de cas sont déclenchés quotidiennement. 

Ces suspicions sont la plupart du temps “liées à des facteurs externes à l’école, avec des personnes qui souvent avaient pu être contaminées avant la rentrée”. La décision finale de fermeture est prise conjointement entre le recteur, le préfet et l’autorité régionale de santé.

En cas de contamination, qui est confiné ?

L’élève ou l’adulte contaminé devra d’abord être isolé et ne doit pas revenir dans l’établissement avant le délai défini par son médecin (au moins 10 jours après les tests). Tous les locaux visités par la personne contaminée sont désinfectés.

Ensuite, une enquête réalisée par l’école doit élaborer la liste des personnes susceptibles d’avoir été en contact avec la personne positive. Cette liste sera testée et les cas positifs seront eux aussi placés à l’isolement.

Que faire en cas d’école fermée ?

“Mon objectif, c’est que les familles ne soient pas perturbées dans leur vie courante” a promis Jean-Michel Blanquer. En cas de fermetures massives des écoles, le gouvernement mettra en place un protocole permettant d’aider les familles. Le ministre s’est aussi dit prêt à relancer l’enseignement à distance si nécessaire.

Le gouvernement avait indiqué mardi étudier un dispositif permettant à un parent d’arrêter de travailler en cas de fermeture de la classe de son enfant. Si l’hypothèse du congé parental semble écartée, un droit de garde d’enfants malades “sera possible” a affirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Ce dispositif avait déjà été mis en place au moment du déconfinement. 

Le dispositif d’arrêt pour garde d’enfant ne pourra s’appliquer qu’en cas d’absence d’un dispositif alternatif de garde mis en place par un établissement scolaire ou la mairie. Il faudra aussi qu’aucun des deux parents ne puisse recourir au télétravail. Pour l’heure, le gouvernement entend privilégier ces solutions alternatives. Ce sera donc aux écoles et aux collectivités de mettre en place en premier lieu des gardes d’enfants en cas de fermeture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *