Coronavirus : nouveaux espoirs avec le vaccin Moderna, amélioration en France – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

L’annonce de l’efficacité du vaccin développé par la société de biotechnologie américaine Moderna, estimée à 94,5%, a suscité une vague d’espoir : le monde se prépare à la vaccination. De nouvelles restrictions sont adoptées en Europe pour faire face à la seconde vague ; en France, les courbes donnent des signes encourageants.

  • L’épidémie semble régresser en France

L’épidémie semble régresser en France, où les courbes de nouvelles entrées à l’hôpital se stabilisent. «S’il y a des signes d’amélioration en termes d’épidémie, nous n’avons pas encore vaincu le virus», a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran lundi 16 novembre, exhortant ses concitoyens à «ne pas relâcher (leurs) efforts». Le bilan quotidien de Santé publique France recense 9406 nouveaux cas positifs au coronavirus. Le nombre de décès supplémentaires en 24 heures s’élève toutefois à 508 personnes ce lundi.

  • Nouvel espoir avec le vaccin Moderna

Après Pfizer / BioNTech la semaine dernière, la société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé lundi que son vaccin était efficace à 94,5%. Cela signifie que le risque de tomber malade du Covid-19 a été réduit de 94,5% entre le groupe placebo et le groupe vacciné du grand essai clinique en cours aux États-Unis. En l’occurrence, 90 participants du groupe placebo ont attrapé le Covid-19, contre 5 dans le groupe vacciné.

  • Les États-Unis espèrent vacciner 20 millions de personnes en décembre

Les vaccins Pfizer / BioNtech et Moderna pourraient être autorisés par l’Agence américaine des médicaments (FDA) dans la première quinzaine de décembre, a déclaré lundi Moncef Slaoui, responsable scientifique de l’opération Warp Speed responsable de la vaccination de la population américaine. Cela permettrait de vacciner 20 millions d’Américains, en priorité sans doute les plus âgés et à risque, dès la seconde quinzaine de décembre. Au total, les États-Unis estiment qu’avec plusieurs vaccins, il y aura assez de doses d’ici début avril pour toute la population.

Quant à l’Europe, des responsables ont indiqué possible de commencer des vaccinations en janvier, sous réserve d’autorisation.

  • Vaccin gratuit en Belgique

Le gouvernement belge a annoncé lundi son intention de traiter au moins de 70% de la population du pays, soit 8 millions de personnes, avec les futurs vaccins contre la Covid-19, et de garantir leur gratuité «pour chaque citoyen».

  • Durcissement des restrictions en Europe du Nord

Des pays scandinaves, jusqu’ici adeptes d’un protocole sanitaire plus souple que celui de leurs voisins européens, ont pris lundi de nouvelles mesures pour faire face à la seconde vague de coronavirus. La Suède a annoncé lundi limiter les rassemblements publics à huit personnes maximum, une première. En Norvège, la municipalité d’Oslo a annoncé le durcissement des règles de «confinement social» pour les adolescents, particulièrement concernés par un récent rebond de l’épidémie.

A VOIR AUSSI – Covid-19: la Suède interdit les rassemblements de plus de 8 personnes

  • L’Autriche submergée par la seconde vague

L’Autriche débute mardi un second confinement, avec fermeture des écoles et des magasins non essentiels et appel à rester chez soi. Le nombre moyen de contaminations quotidiennes se situait lundi à 809 par million d’habitants sur les sept derniers jours, soit bien plus qu’aux États-Unis (460) ou en Allemagne voisine (221).

  • Plus de 1,3 million de morts dans le monde

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 1.319.561 morts dans le monde depuis décembre. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 247.116 décès, devant le Brésil (166.014), l’Inde (130.070), le Mexique (98.542) et le Royaume-Uni (51.934).

  • La vente de sapins de Noël bientôt autorisée

Noël sera peut-être confiné, mais aura son sapin. Un décret pour autoriser la vente de ces arbres de Noël va être publié “dans les tout prochains jours”, a indiqué hier le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

A VOIR AUSSI – Covid-19: «Le vaccin ne mettra pas fin à la pandémie», prévient l’OMS

Leave a Reply

%d bloggers like this: