Coronavirus : “Nous sommes dans une situation à risques”, affirme Olivier Véran – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Dans un entretien accordé dimanche 23 août au Journal du Dimanche, Olivier Véran, le ministre de la Santé, revient sur l’accélération de l’épidémie de Covid-19 en France, notamment chez les plus jeunes.

Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche le 23 août, le ministre de la Santé Olivier Veran met en garde face au rebond de l’épidémie de Covid-19 en France. “Nous sommes dans une situation à risques”, déclare-t-il ainsi. Il pointe notamment du doigt les plus jeunes, au centre des nouvelles contaminations. 

Alors que le pic des 4500 nouvelles contaminations journalières a été dépassé jeudi et vendredi derniers, Olivier Veran rappelle que l’épidémie ne s’est jamais réellement arrêtée : “Elle a seulement été contrôlée pendant le confinement puis le déconfinement progressif.”  “Le risque, c’est que, après avoir enlevé doucement le couvercle de la casserole, l’eau se remette à bouillir”, explique le ministre de la Santé.

“Le virus circule quatre fois plus chez les moins de 40 ans que chez les plus de 65 ans”, affirme également Olivier Véran, précisant que si l’épidémie s’accélère chez les plus jeunes. “Les personnes âgées, qui contractent plus souvent des formes plus graves de la maladie, pourraient être à leur tour affectées.” Il est donc nécessaire de tout mettre en œuvre pour à tout prix éviter ce scénario, “qui mettrait en tension notre système sanitaire et serait extrêmement problématique.”

Selon le ministre de la Santé, cette accélération de l’épidémie chez les jeunes est due à une ambiance propice au relâchement et aux “situations festives” où s’opèrent “la majorité des transmissions”. Il rappelle cependant qu’aucun argument scientifique ne prouve pour l’instant que le virus qui circule actuellement soit “moins dangereux” : “Le Covid-19 qui se propage est le même que celui qui a coûté la vie à 30 000 Français. Seul le profil des malades a changé. Ils sont plus jeunes et donc moins symptomatiques.”

Il cite notamment l’exemple des Bouches-du-Rhône où les cas positifs détectés chez les seniors augmentent “depuis trois semaines”. “Le passage entre les publics se fait déjà. Et on constate à nouveau une augmentation des entrées en hospitalisation et réanimation”, confie le ministre, précisant que de nouvelles mesures allaient être “prises rapidement”.

Olivier Veran tient tout de même à rassurer quant à la possibilité d’un reconfinement, indiquant qu’il “n’est pas à l’ordre du jour”. “Nous pouvons mettre en place des mesures spécifiques, territorialisées, comme nous l’avons fait avec succès en Mayenne. Et puis il y a et il va y avoir encore plus de contrôles et de sanctions”, a-t-il affirmé.

Le ministre s’est également voulu rassurant concernant la rentrée et le nouveau protocole sanitaire : “Avec [le ministre de l’éducation nationale] Jean-Michel Blanquer, nous avons travaillé avec le Haut Conseil de la santé publique pour définir les règles permettant de limiter les risques dans les établissements scolaires. En tout cas, ils sont bien inférieurs à ceux qu’on ferait courir aux enfants en les privant d’école pendant des semaines.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *