Coronavirus: Macron et Philippe préparent le pays à l’arrivée de l’épidémie – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Le premier ministre a réuni jeudi à Matignon tous les leaders politiques de la majorité et de l’opposition qui ont, pour l’occasion, remisé les polémiques au placard.

Emmanuel Macron et (à sa droite) le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, discutent avec des cadres hospitaliers, jeudi à la Pitié-Salpétrière, à Paris.
Emmanuel Macron et (à sa droite) le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, discutent avec des cadres hospitaliers, jeudi à la Pitié-Salpétrière, à Paris. POOL/REUTERS

Pas un mot plus haut que l’autre. Engagés dans une lutte féroce contre Emmanuel Macron et son gouvernement depuis le début du quinquennat, les leaders des partis d’opposition remisent les polémiques au placard face à la menace du coronavirus. Il est 13 h 30 passé lorsqu’ils sortent tous de Matignon. Édouard Philippe les y a conviés pour une réunion d’information sur les moyens mis en œuvre par l’exécutif face à la progression de l’épidémie en Europe. L’heure est à l’union nationale.

Le matin même, lors d’un déplacement à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière pour rencontrer les personnels soignants, Emmanuel Macron avait donné le ton: «On a devant nous une crise, une épidémie qui arrive… On va devoir l’affronter au mieux, avec la vie qui continue. On sait que nous ne sommes qu’au début

Dans la foulée, le président de la République s’est envolé pour Naples pour participer à un sommet franco-italien en compagnie de onze ministres du gouvernement. Dans le pays européen le plus touché par l’épidémie.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

annulable à tout moment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *