Coronavirus : l’Espagne espère que la France ne va pas fermer sa frontière – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

La résurgence des cas de coronavirus en Espagne ,et particulièrement en Catalogne, inquiète. À commencer par la France qui n’a pas exclu de fermer la frontière. Ce mercredi, le gouvernement espagnol a assuré que la situation était en train de revenir sous contrôle. 

>> A lire aussi : Coronavirus en Espagne : des vacanciers français font demi-tour et craignent d’être bloqués

“Avec les dernières données dont nous disposons en Aragon et en Catalogne, nous sommes un peu plus optimistes. La Catalogne a déjà réduit le nombre d’infections au cours des trois derniers jours », a déclaré la ministre espagnole du Tourisme, Reyes Maroto. “Espérons qu’avec ces meilleures données, nous n’aurons pas à fermer une frontière qui pour nous est très importante pour la mobilité avec nos partenaires européens”, a-t-elle ajouté.

Reyes Maroto rebondit sur les propos de Jean Castex qui avait dit samedi “surveiller de très près” la situation. “C’est un vrai sujet dont il faut que nous discutions aussi avec les autorités espagnoles”, avait souligné le Premier ministre français. Les frontières terrestres entre l’Espagne et la France ont été rouvertes le 21 juin, après avoir fermé le 16 mars.

La Catalogne durement touchée

Ces derniers jours, l’Espagne a réinstauré des restrictions dans plusieurs régions pour freiner la résurgence de l’épidémie, notamment en Catalogne, en Aragon et au Pays basque.

Le gouvernement régional catalan a invité vendredi les habitants de Barcelone et de sa banlieue à ne sortir de chez eux que pour des tâches indispensables. Cette recommandation, qui concerne aussi la zone de Lérida, a été étendue dimanche aux municipalités de Figueras, proche de la frontière française, Vilafant et Sant Feliu de Llobregat.

Devant l’accélération des contagions, qui ont triplé en trois semaines selon le ministère de la Santé, presque toutes les régions espagnoles, à l’exception principalement de Madrid, ont renforcé le caractère obligatoire du masque, qui doit être porté même si la distance de sécurité peut être maintenue, sous peine d’amende.

En Catalogne, 755 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures dimanche et près de 7 000 lors des deux dernières semaines, selon les données du gouvernement.

Leave a Reply

%d bloggers like this: