Coronavirus : Le variant britannique détecté pour la première fois en France – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Pour la première fois, la variante britannique du coronavirus a été détecté — Guy Bell/REX/SIPA

Un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté en France vendredi, à l’avant-veille du lancement, dans l’Hexagone, de la campagne de vaccination contre le virus. La présence de ce variant a été confirmée à Tours, chez un Français résidant habituellement au Royaume-Uni. L’homme est asymptomatique et a été isolé à son domicile, a indiqué le ministère de la Santé, qui a annoncé ce premier cas.

Il s’agit de la « première contamination au variant VOC 202012/01 du virus de la Covid-19 » détectée en France, précise-t-il. Ce variant est apparu en septembre au Royaume-Uni et des études indiquent qu’il pourrait être plus contagieux.

La recherche des cas contact à commencer

L’homme est arrivé « de Londres le 19 décembre » et a été « pris en charge » à l’hôpital deux jours plus tard, et « détecté positif au coronavirus ». Les médecins suspectant qu’il soit atteint de la souche variante, un « séquençage » du virus porté par ce malade avait été demandé au Centre national de référence des virus des infections respiratoires. Ce dernier a confirmé vendredi l’infection au variant VOC 202012/01.

« Les autorités sanitaires ont procédé au contact-tracing (traçage des contacts) des professionnels de santé ayant pris en charge le patient et à la recherche de ses personnes contacts à risque, pour procéder à leur mise en isolement strict », est-il précisé. Outre ce cas, « à ce jour, plusieurs prélèvements positifs pouvant faire évoquer le variant VOC 202012/01 sont en cours de séquençage par les laboratoires du CNR », ajoute le ministère.

Une contagiosité supérieure de 50 à 74 %

Comme d’autres pays européens, la France craignait depuis plusieurs jours la présence du virus à l’intérieur de ses frontières, malgré le reconfinement de Londres et d’une partie de l’Angleterre, ainsi que la suspension par précaution des liaisons trans-Manche, puis l’instauration de tests obligatoires pour rentrer en France.

Par ailleurs, une procédure a également été mise en place pour les personnes au retour d’Afrique du Sud, « où un autre variant du SARS-CoV-2 circule actuellement de façon active », rappelle le ministère. Lundi, le ministre de la Santé Olivier Véran admettait qu’il était « possible » que le variant circule déjà en France. Un cas similaire a été signalé en Allemagne, chez une femme arrivée en avion de Londres, et au Liban, également sur un passager londonien.

Selon plusieurs études présentées aux Royaume-Uni, le nouveau variant du coronavirus est plus contagieux que la souche d’origine. L’une d’elle, mise en ligne jeudi, estime que cette contagiosité est supérieure de « 50 % à 74 % » et que cela pourrait avoir des conséquences sur le nombre de décès et d’hospitalisations liées au Covid-19 outre-Manche. Mais rien ne démontre à ce stade que cette variante entraîne des formes plus graves.

284 partages

Leave a Reply

%d bloggers like this: