Coronavirus : le préfet constate “une évolution défavorable” et “très rapide” de l’épidémie dans les Bouches-du-Rhône – La Provence

Spread the love
  • Yum

La situation virale est “inquiétante” à Marseille, a jugé Benoît Payan, le maire PS de la ville ce dimanche après-midi où 7 nouveaux cas liés au variant anglais du virus à l’origine de la maladie ont été découverts.

Alors que le département des Bouches-du-Rhône voit le couvre-feu avancé à 18 heures ce dimanche, la situation épidémique est jugée préoccupante. Invité sur les ondes d’Europe 1 ce dimanche, le préfet des Bouches-du-Rhône, Christophe Mirmand, a partagé son inquiétude : “Nous constatons depuis le début du mois de janvier une évolution défavorable de l’épidémie.”

“Alors même que la ville de Marseille et plus largement le département des Bouches-du-Rhône avaient vu leur situation s’améliorer très significativement au mois de décembre, par comparaison avec d’autres départements, c’est une évolution très rapide que nous constatons depuis quelques jours”, poursuit le préfet du département.

Christophe Mirmand s’est également exprimé sur France 3, soulignant que “le couvre-feu est une mesure supplémentaire, qui a pour objet de réduire davantage les contaminations”. Il affirme que “le contrôle des frontières est en place depuis la mi-novembre”. “Il y a de mauvais résultats en matière sanitaire dans le département. C’est trop tôt cependant pour envisager de fermer les établissements scolaires dans la région”, a également déclaré le préfet du département. 

Leave a Reply

%d bloggers like this: