Coronavirus. L’amende pour non-respect du confinement passe à 200 € en cas de récidive – Ouest-France

Spread the love
  • Yum

Un décret paru ce dimanche 29 mars dans le Journal officiel indique que l’amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros en cas de récidive dans les quinze jours.

Toute personne se déplaçant en France doit être en mesure de présenter un justificatif. | OUEST-FRANCE

  • Toute personne se déplaçant en France doit être en mesure de présenter un justificatif.
    Toute personne se déplaçant en France doit être en mesure de présenter un justificatif. | OUEST-FRANCE

Un particulier contrôlé par les autorités alors qu’il ne respecte pas le confinement se verra désormais sanctionné d’une amende de 200 euros dans le cas d’une contravention de 5ème classe, c’est-à-dire en cas de récidive dans les quinze jours. Cette mesure entre en vigueur dès à présente un décret paru ce dimanche 29 mars 2020 dans le Journal officiel. L’amende forfaitaire majorée, elle, passe de 375 euros à 450 euros.

Contrairement a ce qui a été indiqué dans les médias dont Ouest-France.fr en raison d’une mauvaise interprétation du décret du Journal officiel, le seul non-respect du confinement, qui est une contravention de 4ème classe, reste sanctionné d’une amende de 135 euros.

Depuis le début du confinement, le 17 mars 2020, toute personne se déplaçant en France devra être en mesure de présenter un justificatif.

>> Retrouvez ici l’attestation de déplacement dérogatoire.

Partager cet article Toute personne se déplaçant en France doit être en mesure de présenter un justificatif.

Coronavirus. L’amende pour non-respect du confinement passe à 200 € en cas de récidiveOuest-France.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *