Coronavirus : l’aéroport de Roissy au centre de l’enquête – RTL.fr

Spread the love
  • Yum

En une journée, en France, 20 nouveaux cas ont été diagnostiqués positif au coronavirus. Ce vendredi 28 février, un nouveau cas a été détecté à Nice, a annoncé le maire de la ville Christian Estrosi. 

Parmi ces cas, 14 se trouvent à Creil, dans l’Oise, qui constitue pour le moment le foyer le plus important de contaminés au coronavirus en France. Un homme est en réanimation, et un homme de 60 ans est décédé, c’est le premier mort français. 

Le mystère est entier quant à la contamination de ces deux cas, car ni l’autre n’a séjourné dans un pays dit “à risque” (Italie, Chine, ou encore Iran). Et ils n’ont pas non plus côtoyé des personnes en revenant. Afin de savoir comment ils ont été infecté, la traque du patient zéro a été lancée. Une cellule de crise a également été mise en place par l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France. 

Des liens entre Roissy-Charles de Gaulle et les cas contaminés

Afin de retrouver le “patient zéro”, les enquêteurs se sont attelés à l’emploi du temps des malades, ont testé leurs proches, ont reconstitué leurs agendas. Et plusieurs sources ont affirmé au journal Le Monde que la piste de l’aéroport Charles-de-Gaulle, en Île-de-France, était “privilégiée”. 

Les enquêteurs auraient ainsi identifié des “échanges” entre les personnels ou militaires de la base de Creil, où une forte contamination a été perçue, et Roissy. De plus, le journal relate que de nombreux salariés de l’aéroport et de la base résident entre Compiègne, Senlis et Creil, zone où de nombreux cas contaminés se trouvent, notamment un des cas en réanimation. 

La rédaction vous recommande

Lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *