Coronavirus : La Suisse autorise à son tour le vaccin Pfizer/BioNTech – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Des personnes attendant de se faire tester à Zuoz, en Suisse. — Gian Ehrenzeller

Les Etats-Unis bien sûr. Mais aussi le Royaume-Uni, le Canada ou encore le Mexique. Et maintenant la Suisse. La Confédération helvétique autorise sur son territoire l’utilisation du vaccin fabriqué par les laboratoires Pfizer/BioNTech pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a annoncé ce samedi l’autorité de régulation sanitaire nationale, Swissmedic.

« Après un examen méticuleux de l’information disponible, Swissmedic a conclu que le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech est sûr et que ses avantages l’emportent sur les risques », est-il indiqué dans un communiqué.

« Il peut être utilisé, c’est une très bonne nouvelle », a déclaré pour sa part Alain Berset, le conseiller fédéral en charge de la Santé, via une vidéo postée sur Twitter. Et d’ajouter : « Nous pourrons commencer la vaccination dans les prochains jours »

La Suisse, qui compte 8,6 millions d’habitants, s’est assurée l’accès à 15,8 millions de doses, négociées avec trois laboratoires différents : 3 millions avec Pfizer-BioNTech, 7,5 millions avec Moderna et 5,3 millions de doses avec AstraZeneca.

Des restrictions à compter de mardi

Le gouvernement fédéral suisse a annoncé vendredi de nouvelles mesures pour tenter d’enrayer une épidémie de Covid-19 qui continue à progresser dans une partie du pays. La Suisse enregistre chaque jour plus de 4.000 nouvelles infections et plus d’une centaine de morts. Au total, le pays a enregistré 400.000 cas et 6.000 morts depuis le début de la pandémie.

A partir de mardi prochain, les restaurants, les établissements culturels et sportifs ainsi que les lieux de loisirs devront fermer leurs portes. Les magasins, en revanche, pourront rester ouverts, mais en limitant les capacités, a précisé la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga. Ces restrictions sont instaurées au moins jusqu’au 22 janvier.

Les stations de ski peuvent rester ouvertes mais devront instaurer les mêmes mesures restrictives concernant les restaurants et les magasins, outre les dispositifs pour s’assurer que les skieurs ne se massent pas pour accéder aux remontées mécaniques. La décision de fermer ou non appartiendra à chaque canton.

12 partages

Leave a Reply

%d bloggers like this: