Coronavirus et l’iPhone, le Face ID est problématique, explication

Spread the love
  • Yum

Le port du masque de protection se généralise dans de nombreux pays afin de se protéger du coronavirus. Cette pratique vient bousculer le mode de vie des occidentaux et pose des problèmes pour exploiter certaines technologies comme le Face ID de l’iPhone.

En l’espace de quelques semaines, le Face ID d’Apple est devenu un des systèmes de sécurité biométrique les plus problématiques face à la pandémie de coronavirus. Pourquoi ? Cette technologie a besoin de « scanner » un visage pour déverrouiller un appareil ou autoriser certaines actions comme le déclenchement d’un payement sans contact. Il est facile de comprendre que le port d’un masque n’arrange pas les choses puisqu’il cache le visage de la personne.

iPhone 11 Pro et 11 Pro Max d'Apple

Le problème est que beaucoup de personnes sont tentées d’enlever leurs masques pour utiliser cette technologie. Ceci est naturellement déconseillé surtout dans des endroits bondés comme les supermarchés. C’est vraiment problématique car l’iPhone est un moyen de paiement sans contact. Il participe donc à se protéger du coronavirus.

Selon Apple, il n’y a pas de solution. La firme ajoute cependant que pour utiliser Apple Pay, qui nécessite normalement une authentification biométrique, il est aussi possible d’entrer un code d’accès. A ce sujet un porte-parole d’Apple explique

« Face ID est conçu pour fonctionner avec des yeux, un nez et une bouche visibles. Les utilisateurs peuvent cependant déverrouiller leurs appareils tout en portant un masque en entrant leur code d’accès. »

L’iPhone et le Face ID, une solution ?

Tout le monde n’est cependant pas d’accord avec les déclarations d’Apple. Selon des chercheurs du laboratoire « Tencent Xuanwu » il est possible de « tromper » Face ID afin d’utiliser cette technologie avec un masque.

Pour ce faire il faut former « Face ID » avec un masque couvrant la moitié du visage. Lors de l’analyse le masque doit être déplacé à droite puis à gauche au cours du processus de reconnaissance faciale.  Plusieurs utilisateurs rapportent que la méthode fonctionne. Elle n’est cependant pas validée et autorisée par Apple.

A noter que si l’opération n’aboutit pas, il suffit d’essayer à nouveau. Il ne faut oublier d’ajuster le masque jusqu’à ce que Face ID parvienne à la fin de son analyse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *